Tarn-et-Garonne : un excès de rejets radioactifs détecté dans une centrale

  • A
  • A
Tarn-et-Garonne : un excès de rejets radioactifs détecté dans une centrale
Selon EDF, les rejets au-dessus des limites autorisées à la centrale de Golfech n'ont eu aucun impact sur l'environnement. @ ERIC CABANIS / AFP
Partagez sur :

EDF a révélé lundi que sa centrale de Golfech a dépassé les seuils de rejets radioactifs pendant deux minutes le 19 octobre dernier. 

Un "événement significatif pour l'environnement" a eu lieu dans une des centrales nucléaires d'EDF, a rapporté 20 Minutes lundi. Dans un communiqué, l'électricien évoque des rejets radioactifs au-dessus de la limité autorisée ayant eu lieu le 19 octobre dernier sur son site de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne. 

Pendant deux minutes. Mercredi dernier, dans cette centrale située à 65 km à l'ouest de Montauban, l'un des deux réacteurs a libéré des éléments radioactifs au-dessus des normes et ce, pendant deux minutes. 

Intervention interrompue. "Une alarme, située en salle de commande, confirme que le seuil réglementaire de rejet à la cheminée a été dépassé" lors d'une intervention, indique le communiqué d'EDF. L’opération alors en cours a été "immédiatement arrêtée", indique le n°1 de l'électricité en France.

"Aucun impact sur l'environnement". "Les balises de surveillance de l’environnement situées en zone nucléaire et autour de la centrale n’ont détecté aucun impact sur l’environnement ni pour le personnel du site", précise enfin EDF qui a signalé l'incident à l'Autorité de sûreté nucléaire, deux jours après les faits.