Soldes : "Il est presque déjà trop tard!"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les soldes d'été sont lancés mercredi pour six semaines. Est-ce l'occasion de faire de vraies bonnes affaires ou vaut-il mieux acheter en ligne ? 

Les soldes commencent mercredi jusqu’au 2 août et visiblement, il va y avoir du monde dans les magasins. Selon un sondage, plus de 70% des Français comptent en effet en profiter. "Les soldes s’annoncent très bien et, en plus, les Français ont beaucoup attendu avec la météo maussade de ces dernières semaines. Les sondages avant-soldes annoncent donc des dépenses moyennes en hausse de 20% par rapport à l’année dernière", a affirmé sur Europe 1 le directeur du site internet Radins.com, Renaud Vaillant. "Le panier moyen pour les soldes est autour de 200 euros, essentiellement pour des vêtements, des chaussures ou des produits de beauté."

"Presque trop tard". Et soyez dans les starting-blocks mercredi, car selon le directeur de Radins.com, "Il est presque déjà trop tard pour faire les soldes !". Il explique qu'"il faut les préparer en amont pour ne pas céder à la tentation dans les magasins. On pouvait déjà comparer les prix. Mais en tout cas, il vaut mieux faire les soldes le plus rapidement possible car les bons rabais seront maintenant et il n’y aura peut-être plus de stock après".

20% du chiffre d'affaires. Les soldes sont une période de vente encadrée par la loi pendant laquelle les commerçants peuvent déstocker, en vendant leurs produits à perte. Mais elles sont désormais fortement concurrencées par les ventes privées en ligne, toujours plus avantageuses. "Il reste quand même des bonnes affaires pendant les soldes", assure Renaud Vaillant. Et c'est vrai pour les clients comme pour les commerçants, puisque selon le directeur de Radins.com, "les soldes peuvent représenter jusqu’à 20% de leur chiffre d’affaires annuel".

En boutique ou sur internet ? Il reste aussi quelques avantages à faire ses courses en boutique. "Dans les magasins, on peut négocier, c’est la vrai différence avec les soldes sur internet. D’un produit qui est soldé à 30%, on peut essayer de le faire baisser à 40% de rabais", explique Renaud Vaillant. "Après, l’intérêt d’internet reste le choix et la possibilité de vérifier que le prix soldé est bien différent de celui qui est pratiqué toute l’année. Chez un commerçant, il n’est pas toujours possible d’échanger ses produits en période de soldes, alors que sur internet, il y a forcément une période de rétractation de 14 jours".