SNCF : le trafic "fortement perturbé" jusqu'à lundi en Ile-de-France

  • A
  • A
SNCF : le trafic "fortement perturbé" jusqu'à lundi en Ile-de-France
Sur le RER D, les gares de Créteil Pompadour et Villeneuve-Triage ne sont pas desservies en raison d'un "incident affectant la voie", causé par les intempéries.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

La conjonction de la crue de la Seine et des grèves en protestation contre la loi Travail sont à l'origine depuis jeudi d'importantes perturbations sur le réseau ferré d'Ile-de-France. Le point à la veille du week-end : 

Le trafic des trains en Ile-de-France était toujours "fortement perturbé" vendredi après-midi en raison du mouvement de grève et des intempéries, et le restera "au moins jusqu'au lundi 6 juin inclus", a annoncé vendredi en fin d'après-midi la SNCF.

Fermeture du RER C dans Paris intra-muros. Sur le RER C, la ligne la plus touchée, l'entreprise fait état d'une "situation de crise [...] très évolutive", alors que le niveau de la Seine a dépassé les 6 mètres, et que la CGT-cheminots et SUD-rail ont appelé à poursuivre le mouvement de grève contre la loi travail débuté mardi soir. Sur cette ligne, aucun train ne circule depuis jeudi après-midi dans Paris intra-muros, entre les stations Gare d'Austerlitz et Javel. En raison du niveau élevé atteint par la Seine, la SNCF a en effet décidé "de fermer (les) baies d'aération situées entre les voies et la Seine, pour éviter que l'eau ne s'y engouffre". Or, "l'ouverture de ces baies est indispensable pour garantir la sécurité de la ligne", a souligné la SNCF.

Perturbations au départ d'Austerlitz. La gare souterraine de Paris Austerlitz est à son tour "fermée depuis 15H30", et les départs des trains de banlieue s'effectuent depuis la gare grandes lignes, en surface. Le tronçon entre Javel et Saint-Quentin-en-Yvelines, fermé une partie de l'après-midi également en raison des intempéries, a en revanche rouvert vers 16H30, avec "une navette (train s'arrêtant à toutes les gares, ndlr) toutes les demi-heures desservant toutes les gares jusqu'en fin de service", a précisé une porte-parole de l'entreprise publique. 

Fermeture de la station Saint-Michel. Sur le RER B, la gare Saint-Michel-Notre-Dame est fermée du fait des intempéries et un train sur quatre est à prévoir ce week-end vers Mitry-Claye et l'aéroport international de Paris-Charles-de-Gaulle en raison de la grève.

Interruptions sur le RER D, les lignes P et N. Sur le RER D, les gares de Créteil Pompadour et Villeneuve-Triage ne sont pas desservies en raison d'un "incident affectant la voie", causé par les intempéries, tandis que la crue de la Seine empêche aussi "la circulation de certains trains" sur les lignes de trains de banlieue P ("trafic interrompu entre Coulommiers et Tournan jusqu'au dimanche 5 juin, fin de soirée") et N ("aucune circulation ferroviaire entre Plaisir Grignon et Mantes la Jolie"), selon la SNCF.

La partie sud du RER C "stoppée" ce week-end. Le mouvement social provoquait par ailleurs des perturbations, avec seulement une navette toutes les demi-heures vers Dourdan, Etampes et Massy-Palaiseau (Essonne) jusqu'à 20H00, et une navette par heure entre Juvisy et Versailles Chantiers (Yvelines). En soirée et tout le week-end, la circulation sera "stoppée" sur le sud de la ligne (Dourdan/Etampes). La branche nord desservant Pontoise (Oise) est, elle, "fermée" et le restera tout le week-end, tandis que les gares de Porchefontaine et Versailles-Château-Rive-Gauche "ne sont pas desservies", une situation qui perdurera jusqu'à lundi inclus.