Six personnes poursuivies après des heurts à Rouen en marge des festivités de la Coupe du monde

  • A
  • A
Six personnes poursuivies après des heurts à Rouen en marge des festivités de la Coupe du monde
Les majeurs comparaîtront devant le tribunal correctionnel en novembre.@ AFP
Partagez sur :

Après des affrontements entre police et casseurs en marge des festivités de la Coupe du monde, six personnes sont poursuivies à Rouen.

Quatre personnes majeures et deux mineures sont poursuivies pour des violences contre la police commises mardi à Rouen en marge des festivités de la Coupe du monde, a-t-on appris vendredi auprès du parquet. Les majeurs comparaîtront devant le tribunal correctionnel en novembre. Les deux mineurs sont convoqués devant le juge pour enfants, selon le procureur de la République Pascal Prache. 

Au total huit personnes, deux mineurs et six majeurs âgés de 19 à 28 ans, avaient été placés en garde à vue mardi soir après des affrontements entre police et casseurs. Deux d'entre eux, majeurs, ont été relâchés, selon le parquet.
"Mon client a été libéré pour un vice de procédure au niveau de la notification de sa garde à vue", a affirmé Chloé Chalot, l'avocate de l'un des majeurs relâché.

Les forces de l'ordre prises à partie. Selon une source policière, environ 30 minutes après la fin du match France-Belgique, entre 200 et 300 individus avaient violemment pris à partie les forces de police présentes sur la place de l'Hôtel de ville pour sécuriser les lieux. S'en étaient suivies plusieurs heures d'affrontements dans le centre-ville, selon cette source. Selon la direction départementale de la sécurité publique, les effectifs de police seront renforcés dimanche, lors de la finale, passant "d'une petite centaine de fonctionnaires à 200 policiers et gendarmes mobilisés" à Rouen.