Sécurité routière : des tests salivaires pour dépister l'usage de drogue au volant

  • A
  • A
Sécurité routière : des tests salivaires pour dépister l'usage de drogue au volant
Depuis près d'un an, 11 départements français ont été choisis pour expérimenter les tests salivaires. @ AFP
Partagez sur :

Le gouvernement lance vendredi une campagne contre l'usage de stupéfiants au volant. Explications. 

"Fumer du cannabis, c'est illégal. Sur la route, ça peut être fatal". Le slogan de la nouvelle campagne contre l'usage de drogue au volant, lancée jeudi par la Sécurité routière, affiche un objectif clair : traquer les conducteurs-fumeurs. Comme Europe 1 le révélait déjà l'an passé, des tests salivaires plus fiables vont bientôt être généralisés pour lutter contre ces pratiques.

Expérimentation dans 11 départements. Depuis près d'un an, 11 départements français ont été choisis pour expérimenter les tests salivaires contre l'usage de cannabis au volant. Selon le délégué interministériel à la sécurité routière Emmanuel Barbe, ces nouveaux kits salivaires devraient être disponibles d'ici la fin de l'année, ou début 2017 au plus tard.

23% des accidents de la route. Les chiffres sont particulièrement saisissants. "Parmi les 3.461 personnes décédées sur les routes en 2015, 23 % d’entre elles, soit 790 personnes, ont trouvé la mort dans un accident impliquant un conducteur positif aux stupéfiants", affirme Emmanuel Barbe dans un entretien accordé au journal La Croix vendredi. Ce problème concerne particulièrement les jeunes. Chez les 18-24 ans, 23% des conducteurs contrôlés après des accidents mortels étaient positifs à au moins un stupéfiant (contre 13 % en moyenne pour l’ensemble de la population).

Stupéfiants et conduite : connaissez-vous les risques ?

Des spots TV et radio. Pour essayer d'endiguer ce fléau, le gouvernement mise sur "des spots radios et TV diffusés du 4 au 22 novembre, une brochure d’information sous forme de bande dessinée, ainsi que diverses animations sur les réseaux sociaux".