Sécheresse : 42 départements ont déjà mis en place des restrictions d'eau

  • A
  • A
Sécheresse : 42 départements ont déjà mis en place des restrictions d'eau
Quarante-deux départements ont déjà pris des arrêtés restreignant l'usage de l'eau.@ AFP (Archives)
Partagez sur :

La canicule précoce vécue au cours du mois de juin a confirmé et accentué les risques de sécheresse constatés dans certains départements.

La France connaît un déficit de pluviométrie depuis septembre 2016. Et, pour ne rien arranger, les premiers jours de l'été ont été marqués par un épisode de canicule, asséchant encore un peu plus des sols déjà pauvres en eau. Pour faire face à ce risque de sécheresse grandissant, de nombreux préfets ont déjà pris des arrêtés de restrictions d'eau. Au total, ce sont 42 départements qui ont vu une restriction d'usage de l'eau mise en place, totalement ou partiellement.

Dans l'ouest du pays, certaines zones ont été placées au niveau "Crise", le plus élevé. C'est notamment le cas d'une grande partie de la Vendée, du nord de la Loire-Atlantique, d'une partie des Deux-Sèvres ou de la Charente. Les prélèvements d'eau non-obligatoires y sont interdits jusqu'à nouvel ordre, y compris pour les agriculteurs. Ces départements voient souvent le reste de leur territoire être placé en état "d'alerte", le niveau immédiatement inférieur.

L'Ouest n'est pas le seul à être concerné. D'autres départements, comme le Morbihan ou les Côtes d'Armor, sont placés en "alerte". La Corse-du-Sud, la Meuse, la Marne et la Drôme sont également dans ce cas, rappelant par la même que l'Ouest n'est pas le seul à être concerné. Dans tous ces départements, les agriculteurs voient leur consommation d'eau réduite de 50 % tandis que les particuliers ont interdiction d'arroser leur jardin ou de laver leur voiture.