Salon musulman : les organisateurs portent plainte contre les Femen

  • A
  • A
Salon musulman : les organisateurs portent plainte contre les Femen
Partagez sur :

CONTRE-ATTAQUE - Les organisateurs du salon musulman dans le Val-d'Oise, perturbé samedi par l'intervention de deux membres du groupe féministe, ont déposé plainte pour "exhibition sexuelle" contre les deux jeunes femmes, annonce le parquet de Pontoise.

Les Femen vont devoir s'expliquer. Les organisateurs d'un salon musulman dans le Val-d'Oise, perturbé samedi par l'intervention de deux membres du groupe féministe, ont déposé plainte pour "exhibition sexuelle" contre les deux jeunes femmes, a déclaré le parquet de Pontoise. "La démarche des Femen est irresponsable, mensongère et constitue un déni de liberté d'expression", a déclaré dans un communiqué la société IslaEvents, qui a organisé la troisième édition de ce salon qui mettait "la femme à l'honneur". "A cet égard, la société IslaEvents et plusieurs familles ont engagé des poursuites judiciaires", a-t-elle confirmé.

Les Femen ont aussi l'intention de porter plainte. Les deux "sextivistes", qui ont des "marques visibles" sur le corps, vont à leur tour déposer plainte pour "violences" contre les organisateurs du salon de Pontoise, a de son côté déclaré Inna Shevchenko, porte-parole des Femen à Paris.

Samedi, les deux militantes s'étaient exhibées seins nus sur une scène où deux imams donnaient une conférence, avant d'en être brutalement expulsées par le service d'ordre, aidé par des membres du public. "Personne ne me soumet, personne ne me possède, je suis mon propre prophète", avaient crié les jeunes femmes, en arabe et en français (voir ci-dessous). Ces slogans étaient également peints en noir sur leur poitrine et leur dos. Les deux militantes âgées de 25 et 31 ans étaient venues dénoncer le caractère misogyne de ce salon. Avant sa tenue, une pétition réclamant l'interdiction de l'événement controversé avait recueilli près de 6.000 signatures sur le site change.org.