Réveillon du Nouvel an : attention à la rupture de stock de champagne !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

En moins de deux mois, le producteur Damien Coutelas réalise la moitié de son chiffre d'affaires et écoule pas moins de 10.000 bouteilles. 

REPORTAGE

Demain soir, à l'occasion du réveillon, huit Français sur dix boiront du champagne. Les chiffres de vente ont d'ailleurs battu des records l'an dernier avec près de 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires, soit plus de 310 millions de bouteilles. Europe 1 s'est glissé dans la cave d'une producteur champenois, vendredi.

10.000 bouteilles écoulées en deux mois. Damien Coutelas vient de sabrer la seule bouteille de son domaine qu'il a gardée pour lui, toutes les autres ont été vendues. Quinze mètres plus bas, la cave est vide. Noël et le Nouvel an représentent 50% de son chiffre d'affaires, soit 10.000 bouteilles écoulées rien qu'en France et en moins de deux mois. Alors entre octobre et décembre, c'est le coup de feu. Damien Coutelas fait la tournée des cavistes de toute la France.

Un millésime ? Le moment de la dégustation est un moment crucial. Car chaque année, le champagne change et c'est toujours une surprise. "J'ai toujours, le matin même de la dégustation, la boule au ventre", raconte le producteur. "On se dit : 'Est-ce qu'on va pouvoir faire un millésime ? Est-ce qu'on va pouvoir sortir quelque chose de correct ou d'exceptionnel ?' À chaque fois, ma femme rigole parce qu'elle le voit à mon regard. Si j'ai le sourire, elle sait qu'elle passera de bons réveillons."

Un champagne haut de gamme. Damien Coutelas gère l'exploitation familiale avec sa femme, Angélique. Ensemble, ils produisent un champagne haut de gamme, vendu entre 30 et 40 euros la bouteille. Et pendant que les verres se vident sur les tables de fêtes, le vigneron taille ses vignes et prépare déjà le champagne que les Français boiront en 2020.