Retraite : un site internet permet de corriger les erreurs de calcul

  • A
  • A
Partagez sur :

Les erreurs sont nombreuses dans les relevés de carrière envoyés par les caisses de retraite. Un site internet accessible à partir de vendredi permet de les corriger en quelques clics.

INFO EUROPE 1

Des erreurs peuvent se glisser dans les relevés de carrière envoyés par les caisses de retraite. Il y a un an, la Cour des comptes constatait que cela concernait 8% des relevés établis par la Caisse nationale d'assurance vieillesse. Qu'il s'agisse de trimestres oubliés ou de points non pris en compte, il faut vérifier. Certains cabinets spécialisés proposent ce type de service mais les prestations sont très chères (parfois plusieurs milliers d'euros). Dès vendredi, le site on-agit-retraite.fr permettra à tout le monde de le faire pour 10 euros seulement.

Quelles sont les anomalies les plus courantes ? La démarche, qui peut être faite à tout âge, est très simple. Il suffit de rentrer son relevé de carrière et en quelques clics, les anomalies apparaissent en rouge sur l'écran. Nathalie Badaire, experte-retraite du site, détaille les différents types d'erreurs que l'on peut rencontrer : "Ces anomalies sont essentiellement des trimestres qui n'ont pas été enregistrés, soit parce que les plafonds de cotisation sont erronés, soit parce que l'employeur a été défaillant dans le paiement de ses cotisations, soit parce que des périodes d'activité n'ont pas été correctement enregistrées. Il peut s'agir de jobs d'été, jobs d'étudiants ou d'accidents de parcours tels que le chômage ou la maladie."

"La correction augmente mes droits de 35.000 euros sur dix ans." Dans le cas de Corinne, 50 ans et déjà 30 années de travail dans plusieurs agences de voyage, huit trimestres n'ont pas été pris en compte dans son relevé de carrière. L'outil recalcule alors ses droits. Résultat : "Je découvre que je peux partir 19 mois plus tôt que ce que l'on m'annonçait et que la correction des anomalies augmente mes droits à la pension de 35.000 euros sur dix ans. C'est formidable !" L'opération n'a pas pris plus de 20 minutes. Elle n'a plus qu'à éditer une lettre toute prête qu'elle enverra ensuite à la CNAV. Les erreurs seront alors rectifiées.