Réserves stratégiques : la France bientôt en panne sèche ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Francis Duseux, président de l'Union française des industries pétrolières était l'invité de Jean-Michel Aphatie mercredi  midi sur Europe 1.

INTERVIEW

Mercredi matin, le président de l'Union française des industries pétrolières a indiqué que la France puisait dans ses réserves d'essence depuis déjà deux jours, dans certaines régions. Une information qu'a ensuite confirmée le gouvernement. 

Le prix du gasoil a augmenté de "5 à 6 centimes". "Dans certaines régions, il faut puiser dans les stocks de réserve", a expliqué Francis Duseux, président de l'Union française des industries pétrolières, interrogé sur Europe 1, confirmant que les raffineries ne produisent pas assez au quotidien pour pouvoir répondre à la demande. 

"Tous les grands opérateurs ont lancé des opérations d'importations". Le président de l'UFIP a néanmoins tenu à rassurer en précisant que "les trois mois de consommation de réserve française sont toujours disponibles". Il a également expliqué qu'il existait des mécanismes compensatoires, permettant d'éviter une pénurie de carburants pour le moment.

"Tous les grands opérateurs ont lancé des opérations d'importations" pour reconstituer les stocks, a-t-il détaillé. Une opération qui a un coût puisque le prix du gasoil a augmenté de "5 à 6 centimes", "mais le prix du brut a augmenté lui aussi", a-t-il observé.