Quels seront les prénoms les plus donnés en 2018 ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Léa, Jeanne, Chloé ? Enzo, Raphaël, Tom ? Quels sont les prénoms stars d'aujourd'hui ? Europe 1 vous révèle le palmarès 2018.

Votre ventre s'arrondit, le jour de la naissance approche et vous n'avez toujours pas trouvé de prénom pour votre futur enfant ? Pas de panique. Comme chaque année depuis quinze ans, L'Officiel des prénoms 2018 (aux éditions First) devrait pouvoir vous aider à trouver l'inspiration. L'ouvrage, qui sort en librairies jeudi, épluche, en 600 pages, 12.000 prénoms en vogue.

Louise et Gabriel, le couple vedette. Aujourd'hui, les prénoms les plus portés en France sont, pour les garçons, Jean, Michel et Philippe, et Marie, Nathalie et Isabelle pour les filles. Comme depuis deux ans, Louise arrive en tête du classement des prénoms féminins les plus attendus en 2018. Emma et Jade suivent au classement. Du côté des garçons, les petits Gabriel seront encore les plus nombreux à naître en 2018. Jules et Raphaël complètent le podium.

Enzo n'a plus la cote, Mohamed séduit. Chez les filles, la vague des prénoms en "A" ne cesse de prendre de l'ampleur. Lina, Sarah ou encore Mila sont particulièrement tendance. Tandis que chez les garçons, les prénoms en "O" ne suscitent plus le même enthousiasme qu'il y a quelques années. Enzo, Timéo et Mathéo dévissent au classement. Ils laissent la place à un petit nouveau dans le Top 20 : Mohamed. "Le prénom nous suit dans la vie de tous les jours, au travail ou ailleurs. C'est donc important de donner un prénom en cohérence avec ses origines familiales", souligne Stéphanie Rapoport, l'auteure de L'Officiel des prénoms.

Les prénoms courts privilégiés. La mode rétro tient toujours la corde. En 2018, attendez vous à voir arriver des petites Zélie ou des petits Léopold. Par ailleurs, plus les prénoms sont courts, mieux c'est, à en croire les parents. "Quand ils vont devoir apprendre à écrire leurs prénoms à l'école maternelle, c'est sûr que c'est plus facile quand on s'appelle Anna ou Jeanne, c'est plus simple que lorsqu'on s'appelle Marie-Christine", ironise une mère de famille. "Maintenant, quand on se marie, on colle nos noms de famille de plus en plus longs, donc il faut raccourcir les prénoms pour tout faire rentrer dans les cases", souligne une autre.

La quête du prénom unique. Dans le choix du prénom, l'originalité prime aussi, parce que l'enfant doit être unique. "J'ai une amie qui a inventé le prénom de sa fille : Maluna", indique une jeune femme. "J'ai la chance d'être avec mon fiancé depuis plusieurs années et on s'est déjà mis d'accord sur les prénoms : Olivia et Théodore. Ce n'est pas courant", confie une autre. Et si vous êtes vraiment à la recherche du prénom que personne ou presque ne portera, on peut aussi vous proposer Koto ou Nava pour une fille, ou encore Jibriel ou Démétrien pour un garçon. Alors, inspirés ?