Que devient Liliane Bettencourt, en retrait depuis 2012 ?

  • A
  • A
Que devient Liliane Bettencourt, en retrait depuis 2012 ?
@ AFP
Partagez sur :

Alors que s'ouvre le procès pour abus de faiblesse dont la riche héritière aurait été victime, Europe 1 revient sur la santé et les relations familiales de la vieille dame.

Suivez le procès minute par minute en compagnie de notre journaliste Noémie Schulz depuis Bordeaux > pour suivre le direct, rendez-vous sur son fil Twitter (cliquez-ici)

Voilà plus de deux ans qu'elle est en retrait de la scène publique. Pourtant, Liliane Bettencourt est au cœur d'une affaire politico-financière explosive, jugée à partir de lundi à Bordeaux. Jusqu'au 27 février, les juges devront déterminer si l'héritière du géant de la cosmétique L'Oréal a été victime d'un abus de faiblesse de son entourage. Dix personnes, dont l'ancien ministre UMP Eric Woerth et le photographe Jean-Marie Banier, sont jugés dans ce volet de l'affaire, lancée en 2007 par la fille Bettencourt, Françoise Meyers. Depuis cette date, la famille s'est souvent déchirée, Europe 1 vous raconte aujourd'hui le quotidien de l'une des plus grandes fortunes planétaires, aujourd'hui placée sous tutelle et âgée de 92 ans.

LIRE AUSSI - Que reste-t-il de l'affaire Bettencourt ?

Un déclin longtemps caché. Liliane Bettencourt n'avait jusqu'alors cessé d'impressionner son auditoire malgré, déjà, le poids de l'âge et ses difficultés d'audition. On la voyait alors dans les médias avec son allure de très grande bourgeoise raffinée : brushing impeccable, écharpe rose ou orange, rouge à lèvres mat et souvent un carré de soie autour du cou.

Son déclin fut longtemps masqué derrière les traits d'esprit et l'évident appétit de vivre d'une vieille dame au franc-parler, qui revendiquait une liberté souveraine. Elle voulait, disait-elle, "s'exprimer librement et vivre selon ses envies", c'est-à-dire voyager et recevoir dans son hôtel particulier de Neuilly-sur-Seine, où le moindre employé était royalement payé, le jet privé tenant souvent lieu de véhicule principal.

>> LIRE AUSSI - Que va devenir Liliane Bettencourt ?

Sa fortune seule information publique. La dernière actualité publique de Liliane Bettencourt porte d'ailleurs sur sa fortune. Selon le dernier classement 2014 du magazine américain Forbes, la vieille dame est la personnalité française la plus riche du globe. Avec une fortune de près de 30 milliards d'euros, elle occupe même la 11e place des fortunes mondiales.

Une mise sous tutelle vécue comme une trahison. Mais depuis janvier 2012, et la confirmation de sa mise sous tutelle, Liliane Bettencourt n'est plus décisionnaire de la gestion de sa fortune. En octobre 2011, un certificat médical avait établi que "les facultés cognitives de Liliane Bettencourt étaient nettement altérées par une maladie d'origine cérébrale", laissant l'intéressée "dans l'impossibilité de pourvoir seule à ses intérêts". En 2012, Liliane Bettencourt avait donc dû quitter le conseil d'administration de L'Oréal, abandonnant tout rôle dirigeant au sein du groupe. Son petit-fils, Jean-Victor Meyers, alors âgé de 25 ans, a pris son poste d'administrateur.

>> LIRE AUSSI - Liliane Bettencourt reste sous tutelle

Françoise Meyers

© AFP


La même année, la riche héritière avait été officiellement placée sous la tutelle de sa fille et de ses deux petits-fils, Nicolas et Jean-Victor. Une mise sous tutelle, que la vieille dame a d'abord très mal vécue, reprochant à sa fille d'être "sa prisonnière". A l'époque, ses relations avec sa fille sont en effet exécrables. "Si ma fille s'occupe de moi, j'étoufferai", assurait-elle, conseillant à Françoise, "un peu dérangée, de voir un psy". Laquelle fille accusait des "prédateurs" d'"instrumentaliser" sa mère. A la suite du placement sous tutelle de Liliane Bettencourt, Françoise Meyers avait d'ailleurs fait le "ménage" dans l'entourage de la milliardaire, en mettant fin certains contrats des vingt employés de maison.

Des relations familiales apaisées. Depuis, leur relation semblent s'être apaisées. En témoigne un reportage de Vanity Fair, en novembre 2013, à l'occasion des 91 ans de Liliane Bettencourt. Cette dernière avait fêté son anniversaire en compagnie de sa fille, de ses deux petits-fils et de son gendre, dans un grand restaurant parisien. Plus récemment, Jean-Victor, le  petit fils de Liliane Bettencourt a confirmé au Monde que les relations familiales étaient pacifiées depuis ces dernières années. "Le climat est apaisé", résume le jeune homme qui assure que sa mère et sa grand-mère se voient à nouveau régulièrement. De son côté, Jean-Victor Meyers vit dans un appartement dans l’immeuble de ses parents à Neuilly-sur-Seine, en face de la maison de sa grand-mère.

>> LIRE AUSSI - Bettencourt prête à la "guerre nucléaire"

Mais quand il s'agit d'aborder l'état de santé de sa grand-mère, Jean-Victor Meyers se montre tout de suite moins bavard. "Elle va aussi bien que possible compte tenu de son âge et de sa pathologie", explique-t-il non sans une certaine langue de bois. Rappelons en effet que plusieurs médecins ont avancé en 2011 le diagnostic d'une "démence mixte" et d'"une maladie d'Alzheimer à un stade modérément sévère". Pour mettre fin à tout soupçon sur l'état de santé difficile de Liliane Bettencourt, le jeune homme assure même qu'il lui arrive parfois de voyager avec elle.