Saint-Étienne-du-Rouvray : le pape s'associe à "la douleur et à l'horreur"

  • A
  • A
Saint-Étienne-du-Rouvray : le pape s'associe à "la douleur et à l'horreur"
Le pape François.@ AFP
Partagez sur :

Le Vatican a aussi condamné mardi un "acte barbare", peu après la mort d'un prêtre lors d'une prise d'otages dans une église près de Rouen. 

Après la mort d'un prêtre à St-Etienne-du-Rouvray lors d'une prise d'otages, le pape François s'associe à "la douleur et à l'horreur", a déclaré le Vatican mardi. Le petit Etat catholique a aussi condamné "un acte barbare".

"Un lieu sacré". "Nous sommes particulièrement frappés parce que cette violence horrible est intervenue dans une église, un lieu sacré où s'annonce l'amour de Dieu, avec le meurtre barbare d'un prêtre et des fidèles touchés", a expliqué le Vatican.

Enquête du parti antiterroriste. Un peu avant dix heures, mardi matin, deux hommes équipés d'armes blanches se sont introduits par l'arrière de cette église au moment de la messe. Six personnes assistaient alors à la cérémonie religieuse. C'est l'une des religieuses, ayant réussi à prendre la fuite immédiatement, qui a rapidement donné l'alerte. Les forces de l'ordre sont arrivées sur place et ont encerclé le lieu de culte dès 10h30. Puis, "à un moment donné, les deux assaillants sont sortis et ils ont été neutralisés, abattus par les services de police", a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet. Le parquet antiterroriste de Paris s'est saisi de l'enquête