Pour le pape François, "la France doit devenir un Etat plus laïc"

  • A
  • A
Pour le pape François, "la France doit devenir un Etat plus laïc"
Pour le pape, la France n'est pas un Etat assez laïc.@ ALBERTO PIZZOLI / AFP
Partagez sur :

D'après le souverain pontife, la laïcité française ne s'est pas dégagée de la philosophie des Lumières. Et c'est un problème.

La déclaration est des plus surprenantes. Dans un entretien avec des catholiques de gauche français, le pape François a souhaité que la France devienne "un Etat plus laïc".

Héritage des Lumières. "Votre laïcité est incomplète. La France doit devenir un pays plus laïc", car sa laïcité "résulte parfois trop de la philosophie des Lumières, pour laquelle les religions étaient une sous-culture. Et la France n'a pas encore réussi à dépasser cet héritage", a jugé Jorge Bergoglio.  alors qu'il recevait mardi pendant une heure et demie une délégation des "Poissons roses", mouvement politique d'inspiration chrétienne affilié au Parti socialiste (PS). L'entretien a été rapporté dans l'hebdomadaire La Vie.

"Invasion". Lors de cette entrevue, le pontife a aussi exprimé son inquiétude pour l'Europe qui "s'affaiblit et risque de devenir un lieu vide (...) en oubliant son histoire". "Le seul continent qui puisse apporter une certaine unité au monde, c'est l'Europe. La Chine a peut-être une culture plus ancienne, plus profonde, mais l'Europe seule a une vocation d'universalité et de service", a-t-il estimé. Évoquant l'immigration, François estime qu'"on peut parler aujourd'hui d'invasion arabe", mais, remarque-t-il aussitôt positivement, "combien d'invasions l'Europe a connues ! Et elle a toujours su se dépasser elle-même, aller de l'avant pour se trouver ensuite comme agrandie par l'échange entre les cultures".

Seulement trois fois en France. François, dont le voyage en France annoncé dès l'an dernier n'a pas encore été programmé, avoue mal connaître la réalité française: "Je suis allé seulement trois fois en France. Je ne connais donc pas votre pays. Je dirais qu'il exerce une certain séduction. En tous les cas, la France a une très forte vocation humaniste."