Pont du 14-Juillet : attention à ne pas vous endormir au volant !

  • A
  • A
Partagez sur :

Des aires pour la sieste, des jeux pour détendre les enfants... Pour le pont du 14-Juillet, Vinci Autoroute déploie un dispositif pour lutter contre la somnolence au volant. 

INFO EUROPE 1

Pour de nombreux Français, le week-end du 14-Juillet est synonyme de début des vacances d'été et donc parfois de longs trajets pour arriver à destination. Il y aura du monde sur les routes dès mercredi et le samedi est même classé rouge dans le sens des départs, met en garde Bison Futé. Mais après une fin d'année scolaire souvent fatigante, gare à la somnolence, première cause d'accidents mortels sur autoroute. Pour y remédier, la fondation Vinci Autoroutes a mis en place des aires de sieste et plus particulièrement un livret de huit jeux faciles et rigolos concoctés par une psychomotricienne qu'Europe 1 a rencontrée. Objectif : que les enfants incitent leurs parents à faire des pauses. 

2/3 des parents conduisent malgré la fatigue. Les pauses sont indispensables, rappelle la psychomotricienne Catherine Potel, d'autant plus que deux-tiers des parents reconnaissent continuer de conduire bien qu'ils se sentent fatigués. Alors, dès que le regard du conducteur devient fixe, que ça gigote de plus en plus sur la banquette arrière et que le volume sonore monte dans la voiture, une seule solution : la pause. Mais pas n'importe quel arrêt ! L'arrêt technique de quelques minutes pour aller aux toilettes ou pour faire le plein ne suffit pas, il faut s'octroyer une véritable pause pour casser la somnolence des adultes et dégourdir les enfants. 

Des jeux pour permettre de se détendre. "Il faut absolument que l'adulte qui a conduit se détende. L'autre adulte va accompagner à marcher, à respirer, les enfants ont besoin de mouvement pour se détendre", explique Catherine Potel au micro d'Europe 1. "Ça va leur permettre de jouer avec leur corps", résume cette psychomotricienne qui vous suggère de faire sauter vos enfants "comme un kangourou", "comme une grenouille ou comme un lapin". L'idée est de s'appuyer sur un support imaginaire pour "leur permettre de bouger avec des histoires dans la tête", conseille-t-elle. Une technique qui fonctionne avec toutes sortes de jeux qu'on invente en famille pendant que le conducteur, lui, fait une sieste. Pour rouler sereinement, comptez une demi-heure de pause toutes les deux heures de route.