Pollution en Île-de-France : mise en place du ticket à tarif réduit dans les transports

  • A
  • A
Pollution en Île-de-France : mise en place du ticket à tarif réduit dans les transports
Ce tarif réduit vise à inciter les automobilistes à prendres les transports en commun.@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Le "tarif réduit antipollution" est un forfait jour toutes zones à 3,80 euros, soit l'équivalent de deux tickets de métro, pour inciter les automobilistes à emprunter les transports en commun.

Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France et du Syndicat des transports d’Île-de-France (STIF), va activer jeudi "le tarif réduit antipollution dans les transports en commun", a-t-elle annoncé mercredi sur Twitter. "Le #picdepollution se prolonge : j'ai décidé d'activer jeudi le tarif réduit #antipollution dans tous les transports @iledefrance @STIFidf", a écrit Valérie Pécresse dans un tweet.  Ce tarif réduit antipollution a été créé en début d'année par le Stif. Il s'agit d'un titre spécifique 'forfait anti-pollution' utilisable lors des jours d'alerte de pollution.



Un manque à gagner pour le Stif. Il s'agit d'un "forfait jour toutes zones" au tarif de 3,80 euros (le prix de deux tickets de métro), "très incitatif pour les automobilistes de grande couronne", "sans pénaliser les habitants des zones 1 et 2", avait expliqué le Stif en janvier. Ce forfait journée spécifique est moins élevé que le forfait jour classique (entre 7,30 euros pour les zones 1-2 et 17,30 euros pour toutes les zones). Le manque à gagner du Stif est estimé autour de 500.000 euros par jour, selon la région. 

Épisode de pollution. Face à un épisode de pollution à l'ozone touchant l’Île-de-France, lié aux fortes chaleurs, les véhicules les plus polluants seront interdits de circuler jeudi à Paris et en proche banlieue dans le cadre de la mise en place de la circulation différenciée, a annoncé mercredi la préfecture de police de Paris. Airparif a constaté lundi un dépassement du seuil d'information et de recommandation (180?g/m³), qui devait se poursuivre au moins mardi (prévisions entre 190 et 220?g/m³) et mercredi (prévisions entre 200 et 230?g/m³). La Mairie de Paris a mis en place des mesures de gratuité des services Velib' ainsi que du stationnement résidentiel et, sous certaines conditions, Autolib'.