Pollution aux hydrocarbures dans le port de Cherbourg

  • A
  • A
Pollution aux hydrocarbures dans le port de Cherbourg
@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

Une avarie de réservoir d'une barge travaillant sur le port de Cherbourg a provoqué jeudi matin une pollution aux hydrocarbures estimée à environ 60 m3 dans la rade, nécessitant la mise en place d'importants moyens de dépollution, a-t-on appris auprès de la préfecture de la Manche.

Un accident. "Ce matin, aux environs de 6 heures, un bateau à couple de la barge Nijptangh participant aux travaux dans la rade du port de Cherbourg a été victime d'une fuite accidentelle de gasoil. La quantité de gasoil est en cours d'évaluation", a indiqué dans un communiqué la préfecture. Selon les premières estimations, il s'agit de 60 m3. La fuite a été stoppée.

Forte odeur de carburant dans la ville. De fortes odeurs de carburant étaient perceptibles dans la ville portuaire, a constaté un correspondant de l'AFP. Cette odeur cependant "ne présente pas de risque sanitaire pour la population", selon la préfecture.

Barrages flottants et pompage. "Plusieurs nappes fractionnées sont observées dans cette zone. La zone impactée est limitée à la partie est de la grande rade de Cherbourg à proximité du port des Flamands", précise-t-on de même source. "Deux remorqueurs, des barrages flottants et des moyens de pompage sont mis en place pour maîtriser la pollution", selon la préfecture, tandis que les sapeurs-pompiers ont été déployés "sur la partie terrestre pour lutter sur les conséquences de la pollution".