Polémique à propos d'une conférence d'Éric Zemmour à Marseille

  • A
  • A
Polémique à propos d'une conférence d'Éric Zemmour à Marseille
La venue d'Éric Zemmour lors d'une conférence à Marseille ne plaît pas au PS local.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Éric Zemmour doit donner une conférence dans un château qui appartient à la municipalité LR, le 22 septembre prochain.

Le PS marseillais a protesté contre l'invitation faite à Éric Zemmour de donner une conférence dans un château qui appartient à la municipalité LR, suggérant au maire Jean-Claude Gaudin de "revoir cette programmation", une demande que le Front national a qualifiée de volonté de "censure". Interrogée par l'AFP, la mairie n'avait pas réagi dans l'immédiat.

Les socialistes vent debout. Dans une lettre adressée mercredi au maire de Marseille, l'élu socialiste Benoit Payan se dit "stupéfait et médusé" devant l'invitation du chroniqueur et polémiste au château de la Buzine. Le président du groupe PS au conseil municipal fait état des condamnations d'Eric Zemmour pour "des faits graves d'incitation à la discrimination raciale et de provocation à la haine raciale". Il en appelle à l'attachement du maire aux "valeurs de paix et de tolérance". "Justement au moment où sur le terrain, les associations peinent à tisser du lien, à trouver une fraternité républicaine de plus en plus difficile à construire, je suis sûr qu'il y a bien d'autres manifestations à soutenir, à financer et à promouvoir", poursuit dans Benoît Payan dans son courrier.

Le FN dénonce une "censure". Le Front national local critique cette "censure" et invoque la liberté d'expression dans un communiqué publié jeudi. "Cette gauche sectaire et liberticide montre son vrai visage", dit Franck Allisio, conseiller régional Paca. "Je suis reconnaissant à Éric Zemmour d'avoir été le premier à faire sauter la chape de plomb qu'une gauche idéologiquement hégémonique alliée à une droite soumise et honteuse faisait peser sur le débat public dans notre pays", continue l'élu FN. "Plus la gauche est minoritaire, plus elle est sectaire et liberticide !", a dit sur Twitter Stéphane Ravier, maire du 7ème secteur de Marseille et sénateur FN.