Nice : polémique autour de la fermeture d'une fontaine utilisée par des SDF

  • A
  • A
Nice : polémique autour de la fermeture d'une fontaine utilisée par des SDF
La mairie de Nice a fermé la fontaine de la place du Pin pour éloigner les SDF selon une association@ Capture d'écran Google Street View
Partagez sur :

Une polémique a éclaté après la fermeture d'une fontaine dans le centre-ville de Nice. Des commerçants invoquent un "souci de sécurité" relatif aux SDF qui y lavaient leur linge et leur chien. La mairie de Nice parle d'une "utilisation inadaptée".

Des associations dénoncent la fermeture par la mairie de Nice d'une fontaine utilisée par des SDF pour éloigner ces derniers d'une place du centre-ville, ce que dément la ville dans un communiqué publié vendredi.

Une fontaine fermée par la mairie. "La Ville de Nice réfute catégoriquement l'accusation d'avoir fermé la fontaine de la place du Pin pour éloigner les personnes sans domicile stable et dénonce une polémique indigne qui n'a pas lieu d'être", a assuré la mairie (LR) dans un communiqué.

La fontaine de la place du Pin à Nice a été fermée au début de l'été, à la demande "de nombreux riverains et commerçants" selon la mairie, qui explique cette décision par "une utilisation inadaptée qui générait des nuisances et des incivilités, y compris de la part de personnes disposant d'un logement". Des SDF y lavaient notamment leur linge et leur chien, selon une porte-parole de la mairie.

Des "soucis de sécurité", selon des commerçants. Dans un article de Nice-Matin publié vendredi, des commerçants de la place du Pin, en plein centre-ville, soutiennent la mesure, évoquant des SDF posant "un souci de sécurité" et redoutant que "la vision de SDF [puisse] faire diminuer la clientèle".

Une coupure "inacceptable", pour "Tous citoyens". "À Nice, il n'y a pas de toilettes ni de douches publiques gratuites que les SDF pourraient utiliser. On leur retire tout moyen de conserver un minimum d'hygiène, puis on prétexte de leur saleté pour les éloigner", a de son côté dénoncé le collectif "Tous citoyens" dans un communiqué. "Couper l'accès à l'eau potable est inacceptable. Il ne s'agit de pas de positionnement politique ni même de solidarité avec les plus démunis, il s'agit du respect des conditions minimales d'existence", déplore le collectif.

120 fontaines dans toute la ville. La mairie rétorque que la ville "dispose de 120 fontaines en libre-service dans toute la ville notamment sur la Promenade du Paillon, la Promenade des Anglais et dans les parcs et jardins". La mairie a promis une concertation "plus large" dans les prochains jours "afin de mettre en place une fontaine plus adaptée permettant uniquement l'hydratation et la boisson".