Pôle Emploi se réorganise pour un meilleur suivi des chômeurs

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dans certaines agences, comme à Armentières, les demandeurs d'emploi bénéficient d'un suivi personnalisé. Reportage.

A 18h, mercredi, les chiffres du chômage de décembre seront dévoilés et permettront de dresser le bilan de l'année 2015. Pour aider les demandeurs d'emploi, de plus en plus d'approches personnalisées sont expérimentées. A l'agence d'Armentières, dans le Nord, un accompagnement personnalisé des chômeurs a ainsi été mis en place, avec des rendez-vous individuels.

Des entretiens personnalisés. Devant l'interphone de l'entrée principale, il faut d'ailleurs justifier d'un rendez-vous pour pénétrer dans l'agence. A l'intérieur, Nathalie est venue voir sa conseillère référente pour valider une formation. Au cours de cet entretien personnalisé, Nathalie a eu tout le temps nécessaire pour exposer son projet. "Au départ je me questionnais sur mon parcours. J'ai été super bien encadrée et j'ai trouvé une formation qui me plaît. On se lance, là", précise-t-elle.

Les conseillers débarrassés des formalités administratives. Dans ces rendez-vous, les conseillers sont débarrassés des formalités administratives et ont plus de temps à consacrer aux recherches d'emploi. "Avant, on avait d'autres activités, c'est-à-dire qu'on faisait l'inscription et l'accueil, donc forcément on mobilisait des conseillers", explique Fabienne Lelong, la directrice de l'agence. "Aujourd'hui, ces activités sont faites autrement, donc le conseiller a beaucoup plus de temps en termes de planning pour recevoir ces demandeurs d'emploi".

Un échange plus direct. Autre nouveauté : chaque demandeur d'emploi peut maintenant communiquer par mail avec son référent. Vanessa, conseillère, est convaincue que son travail en sera plus efficace. "On est plus réactifs et on peut vraiment suivre les personnes, qui ne sont pas perdus dans la nature. Et on peut se fixer des étapes avec des délais courts". Et pour le grand projet des 500.000 chômeurs en formation, cette nouvelle méthode de suivi personnalisé des demandeurs d'emploi ne sera sans doute pas inutile.