Piscine : 3 conseils sécurité pour éviter un drame

  • A
  • A
Piscine : 3 conseils sécurité pour éviter un drame
Partagez sur :

Un accident "arrive excessivement vite et en silence", rappelle Véronique Bouisse, présidente de l'association Sauve qui veut.

Samedi, des garçons jumeaux âgés de deux ans sont morts noyés dans la piscine familiale dans un quartier résidentiel de Clermont-Ferrand. Une piscine qui était équipée d’une barrière de protection. Le début de l’été est l’occasion de rappeler les règles de sécurité essentielles. La piscine "est synonyme de fête, c’est bleu, c’est la joie. Mais il faut faire très attention pour que ça ne devienne pas la cause d’un drame absolu", insiste Véronique Bouisse, présidente de l'association Sauve qui veut.

> Etre vigilant. Un accident "arrive excessivement vite et en silence", explique Véronique Bouisse.

> Installer un dispositif de sécurité complet. "Parce qu’on ne peut pas être vigilant à 100%", ajoute la présidente de l'association Sauve qui veut. Des normes très précises sont en vigueur pour les piscines individuelles et privées. Les enfants doivent aussi être équipés de brassard avant qu’ils n’aillent dans l’eau, même s’ils jouent à proximité du bassin.

> Ne pas compter les uns sur les autres. Le risque, quand plusieurs personnes sont réunies autour d’une même piscine, c’est que tout le monde surveille du coin de l’œil. Une bonne astuce : nommer une seule personne responsable des enfants.

Les enfants de moins de 6 ans sont les premières victimes des noyades en piscines privées : 94 noyades, dont 21 décès, sur 166 au total en 2006, selon les dernières statistiques disponibles de l'Institut de veille sanitaire.