Pic de pollution en Savoie et Haute-Savoie

  • A
  • A
Pic de pollution en Savoie et Haute-Savoie
Les émissions restent immobilisées dans les vallées alpines en raison des conditions anticycloniques.@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Les zones urbaines qui s'étendent d'Annecy à Chambéry ont été placées en alerte pollution samedi. Quand à Chamonix, en Haute-Savoie, la ville connait son 25e jour consécutif de pollution aux particules fines.

Les zones urbaines des départements de Savoie et de Haute-Savoie, qui s'étendent entre Chambéry et Annecy, ont été placées samedi en procédure d'alerte pollution par leurs préfectures respectives en raison d'un pic de concentration en particules fines, selon un communiqué commun des deux préfectures.

Les polluants restent coincés dans les vallées. Les concentrations importantes en particules fines relevées dans les agglomérations de Chambéry, Annecy ou encore Albertville sont la conséquence d'une trop faible dispersion des polluants, dont les émissions restent immobilisées dans les vallées alpines en raison des conditions anticycloniques. La Vallée de l'Arve, qui mène à Chamonix, en Haute-Savoie, a connu samedi un 25e jour consécutif de pollution aux particules fines.

Pas d'amélioration attendue. Les préfectures précisent qu'il n'y a "pas d'amélioration nette attendue pour les jours prochains sur l'est de la région alpine". "Toutefois, ajoutent-elles, la situation est meilleure sur le bassin grenoblois, qui devrait rester sous le seuil d'information pour les prochaines 36 heures". À ce niveau d'alerte, des mesures de restriction des activités polluantes, comme la réduction de la vitesse de circulation de 20km/h, doivent être respectées.