Philippe Martinez : "il faut que la mobilisation continue" contre la loi Travail

  • A
  • A
Philippe Martinez : "il faut que la mobilisation continue" contre la loi Travail
"Il ne faut pas que la loi s'applique", a continué à plaider le leader de la CGT.@ AFP
Partagez sur :

Philippe Martinez, le leader de la CGT, a affirmé mercredi que la mobilisation devait continuer contre la loi Travail.

Le leader de la CGT, Philippe Martinez, a dénoncé mercredi à Nantes une nouvelle fois la loi Travail, "une loi ultra-minoritaire", et affirmé que la mobilisation devait continuer.

"Il ne faut pas que la loi s'applique". "La loi est passée sans majorité à l'Assemblée nationale, une majorité des Français est contre. C'est une loi ultra-minoritaire (...) Il ne faut pas que la loi s'applique (...) Il faut que la mobilisation continue", a affirmé le dirigeant syndical lors d'une conférence de presse commune avec Jean-Claude Mailly, son homologue de FO, en prélude à un meeting intersyndical.

Une nouvelle manifestation prévue le 15 septembre. "Ce n'est pas parce qu'une loi est publiée au Journal Officiel que, du jour au lendemain, c'est devenu une bonne loi. Les problèmes de fond demeurent", a renchéri Jean-Claude Mailly. "Cette loi, on n'en veut pas.(...) On considère que cette loi est nocive. Donc, on va continuer à le dire". L'abrogation de la loi travail reste l'objectif pour ses opposants et une nouvelle manifestation est prévue à Paris le 15 septembre, à l'appel de sept syndicats.