Perpétuité requise contre Sofiane Rasmouk accusé de viol pendant sa semi-liberté

  • A
  • A
Perpétuité requise contre Sofiane Rasmouk accusé de viol pendant sa semi-liberté
Un palais de justice. Image d'illustration.@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

L'avocat général a estimé lundi que les chances de réadaptation de Sofiane Rasmouk étaient "des plus minces".

La perpétuité a été requise lundi par le ministère public à l'encontre du récidiviste Sofiane Rasmouk, jugé devant la cour d'assises des Hauts-de-Seine pour tentative de meurtre précédé d'une tentative de viol, viol et vol avec violence.

Chances de réadaptation "minces". Cet homme doit rester enfermé "le plus longtemps possible" et "le seul cadre que nous avons, c'est la prison". "Les possibilités de réadaptation" sociale de l'accusé sont "des plus minces", a estimé l'avocat général.

"Psychopathe". Sofiane Rasmouk, 28 ans, qualifié de "psychopathe" par les experts, a tout au long de l'instruction, puis du procès, nié les agressions à caractère sexuel. Il a jusque-là écopé de 23 condamnations, essentiellement pour vols, trafic de stupéfiants, outrages ou dégradations, ainsi qu'une autre pour agression sexuelle. Il a passé moins d'un an hors d'une prison depuis ses 18 ans.

Agressions. En 2013, alors qu'il bénéficiait d'un régime de semi-liberté, Sofiane Rasmouk avait sauvagement agressé deux femmes dans la même nuit, fracassant le crâne de l'une d'entre elles, qui souffre de lourdes séquelles.