Père Hamel : les responsables musulmans appellent à s'associer à l'hommage

  • A
  • A
Père Hamel : les responsables musulmans appellent à s'associer à l'hommage
Le chef de l'État assistera à la cérémonie d'hommage au père Jacques Hamel, un an après l'assassinat du prêtre par deux djihadistes@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Un hommage sera rendu au père Hamel, assassiné en pleine messe par deux djihadistes, il y a un an.

Les responsables du culte musulman en France ont appelé mardi "les musulmans de France à s'associer" à l'hommage qui sera rendu au père Jacques Hamel mercredi, un an après l'assassinat du prêtre par deux djihadistes dans son église. "Nous incitons tous les musulmans de France à s'associer à cet hommage national pour un homme qui a consacré son sacerdoce à Dieu et au services des autres", a écrit le recteur de la Grande mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, dans un communiqué.

"L'islam ne peut tolérer ce type d'acte en violation de la loi divine." Face à "cette horreur qui soulève encore une profonde émotion nationale (...) nous témoignons que jamais l'islam ne peut tolérer ce type d'acte en violation de la loi divine", a ajouté Dalil Boubakeur. "La Grande Mosquée de Paris rend hommage au père Hamel, (...) qui au-delà de sa mort, aura semé la graine d'une convergence humaniste de tous les Français soucieux de préserver notre vivre-ensemble."

Témoignant de "sa totale solidarité" aux proches du père Hamel, "ainsi qu'à l'ensemble des chrétiens de France", le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Ahmet Ogras a également appelé les musulmans de France "à s'associer à toutes les manifestations de commémoration de l'assassinat du père Jacques Hamel à travers tout le pays". "Rien ne saurait justifier de tels actes barbares qui vont à l'encontre de l'Humanité", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Égorgé en pleine messe. Le 26 juillet 2016, le père Hamel, prêtre auxiliaire de 85 ans, avait été égorgé en pleine messe à Saint-Étienne-du-Rouvray, en Seine-Maritime, par deux hommes se réclamant du groupe État islamique, abattus par les forces de l'ordre à leur sortie de l'église.