Peine maximale requise contre Abdelkader Merah : "Ce n'est que justice"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'avocate générale a requis lundi la réclusion criminelle à perpétuité contre Abdelkader Merah, poursuivi pour complicité d'assassinat. Les familles sont soulagées.

C'est un moment que les familles des victimes attendaient avec anxiété. Mais lundi, à l'issue d'un réquisitoire très dense où l'avocate générale a requis la réclusion criminelle à perpétuité contre Abdelkader Merah, le frère de Mohamed Merah, auteur des tueries de Toulouse et Montauban en 2012, elles sont sorties soulagées. 

"Il n'y a pas de hasard". "Ce qu'elle a demandé, ce n'est que justice. J'espère que le verdict sera appliqué, et qu'on n'entendra plus jamais parler de cette famille", confie Samuel Sandler, père et grand-père de victimes, au micro d'Europe 1. C'est justement cette fratrie Merah, Mohamed et Abdelkader, que l'avocate générale a décrit comme un duo complice. "Je tiens à dire que le détail de son argumentation a permis de faire comprendre qu'il n'y avait pas de hasard. Si Abdelkader Merah était dans le box des accusés, c'est bien parce que c'est celui-ci qui a porté en lui le projet des attentats terroristes, celui-ci qui a pu être le mentor de son frère", a dénoncé Me Elie Korchia l'un des avocats des victimes, au micro d'Europe 1.

Mohamed Merah "façonné" par son frère. Selon l'accusation en effet, c'est bien Abdelkader Merah qui a "façonné" le tueur. L'avocate générale a donc requis la réclusion criminelle à perpétuité, pour que la réponse judiciaire soit une leçon de démocratie face à la terreur. Mardi, la parole sera à la défense. L'avocat d'Abdelkader Merah, Me Eric Dupont-Moretti, devrait encore faire valoir le manque de preuves matérielles contre l'accusé. Le verdict est prévu jeudi.