Pau : un SDF rend 150 euros oubliés dans un distributeur à leur propriétaire

  • A
  • A
Pau : un SDF rend 150 euros oubliés dans un distributeur à leur propriétaire
Un distributeur automatique, image d'illustration.@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Un individu a oublié 150 euros dans un distributeur de billets. Un jeune homme SDF à proximité les lui a ramenés.

C'est la belle histoire du jour. Un SDF a rendu les 150 euros oubliés par un habitant de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, à un distributeur. Depuis le Palois souhaite aider le jeune homme. 

Un distributeur à retardement. Au début du mois d'août, Michel Mirabelli, un gestionnaire en ressources humaines de 51 ans, se rend au distributeur automatique de la Poste du centre-ville de Pau. Il souhaite retirer 150 euros. Mais sa carte bancaire ressort instantanément. Michel pense alors que l'opération a été refusée et se dirige vers le guichet de la banque. Le SDF assis à proximité de l'automate lui indique que l'agence est fermée entre midi et deux. Mais le Palois préfère s'en assurer lui-même. "C'est alors que le SDF entend le distributeur sortir les billets au-dessus de lui. Il les prend et m'interpelle la liasse à la main : 'Monsieur, monsieur, vous avez oublié ça !' Je n'en revenais pas", a-t-il raconté à La République des Pyrénées



Un geste spontané. Très surpris et admiratif face au geste du jeune homme, Michel Mirabelli lui tend un billet de 10 euros pour le remercier. "Par les temps qui courent, faire preuve d'une telle honnêteté me surprend. Moi-même je ne sais pas si j'aurais réagi comme cela. Lui, après m'avoir donné les billets, s'est rassis par terre sans rien attendre de moi !". Les deux hommes engagent la conversation. Le jeune homme est polonais, il s'appelle Jacob et vit à Pau sans papiers depuis quatre ans.

"Jacob va me revoir !". Depuis cet épisode, le quinquagénaire revient régulièrement voir le jeune homme et compte bien l'aider à régulariser sa situation. "Je vais solliciter le maire [de Pau] François Bayrou pour examiner ce qu'on peut faire pour aider cet homme à s'en sortir." Une belle histoire d'amitié semble être née de ce geste spontané.