Paris : trois plaques en mémoire des victimes des attentats de janvier

  • A
  • A
Paris : trois plaques en mémoire des victimes des attentats de janvier
@ AFP
Partagez sur :

Ces plaques commémoratives s'inscrivent dans le cadre "du nécessaire travail de mémoire et des hommages aux victimes" organisés par la ville. D'autres événements sont prévus.

Trois plaques seront apposées à Paris en mémoire des victimes des attentats perpétrés contre Charlie Hebdo et contre l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, les 7 et 9 janvier, a annoncé jeudi la mairie de Paris. Ces plaques commémoratives s'inscrivent dans le cadre "du nécessaire travail de mémoire et des hommages aux victimes" organisés par la ville. D'autres événements sont prévus.

Des plaques à chacun des endroits où il y a eu des victimes. Une plaque sera apposée sur l'immeuble du 10, rue Nicolas-Appert, dans le Xe arrondissement, où se trouvaient les locaux de l'hebdomadaire satirique. Un texte en mémoire des douze personnes qui y ont été assassinées le 7 janvier, dont plusieurs caricaturistes emblématiques du journal, figurera sur cette plaque. Une autre prendra place boulevard Richard-Lenoir, dans le XIe arrondissement, en hommage au policier abattu par l'un des frères Kouachi dans leur fuite. La troisième, au 23 avenue de la porte de Vincennes, honorera la mémoire des quatre clients du supermarché casher tués le 9 janvier par Amedy Coulibaly.

Inaugurées en janvier. Les plaques seront probablement inaugurées en janvier, pour le premier anniversaire des attentats, a affirmé le premier adjoint Bruno Julliard au cours d'une conférence de presse. Les textes qui les accompagnent doivent être validés au prochain Conseil de Paris, qui se tient la semaine prochaine. Ces textes ont préalablement été montrés et validés par les proches des victimes et les membres du journal.

Un "café Charlie" place de la République ? Dix-sept oliviers seront en outre plantés place de la République, devenue un lieu de commémoration spontanée. Le café "Monde et Médias", implanté sur la place et actuellement fermé à la suite d'un incendie, pourrait être rebaptisé "café Charlie" pour sa réouverture en janvier. Cette proposition qui émane du groupe UDI-MoDem au Conseil de Paris doit encore avoir l'aval des proches des victimes.

Des concerts le jour du 11 janvier ? Deux œuvres pérennes seront en outre inaugurées courant 2016 ou début 2017 : l'une boulevard Richard-Lenoir, offerte par le maire de Rome, et l'autre financée par la Ville de Paris, à la Porte de Vincennes.

Les commémorations des attentats et de la grande marche du 11 janvier qui a suivi pourront également donner lieu à une "marche silencieuse" ou à des concerts. "Nous aurons dans quelques jours des échanges avec la présidence de la République pour leur organisation", a indiqué Bruno Julliard.