Paris : quelques milliers de manifestants contre les "violences policières"

  • A
  • A
Paris : quelques milliers de manifestants contre les "violences policières"
@ CHRISTOPHE SIMON / AFP
Partagez sur :

C'est la deuxième fois qu'une telle marche, à l'initiative des familles de victimes, est organisée dans la capitale.

Quelques milliers de personnes manifestaient dans le calme à Paris dimanche après-midi contre les "violences policières" à l'appel de plusieurs organisations. Les manifestants marchaient derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire : "Justice et dignité, stop à l'impunité policière" flanqué des portraits dessinés de 13 personnes, présentées comme victimes de la violence policière.

Aux cris de "Zyed, Bouna, Théo et Adama, on n'oublie pas, on ne pardonne pas", "pas de justice, pas de paix", "Police partout, justice nulle part" ou "urgence, urgence, la police assassine en toute impunité", la foule s'est mise en branle peu après 14H30 depuis la place de la Nation, dans l'est de la capitale.

cortege

CHRISTOPHE SIMON / AFP

"Les bamboulas vous emmerdent." Dans le cortège, flottaient des drapeaux du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), du DAL (Droit au logement), d'Attac, CGT, CNT, ballon Solidaires, et des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : "Les bamboulas, les bougnouls, les niakoués (...) vous emmerdent". A l'arrière du cortège, plusieurs centaines de personnes portaient des capuches, cache nez et lunettes noires, tirant de façon sporadique des fumigènes. Les manifestants doivent rejoindre la place de la République où se tiendront plusieurs concerts jusqu'à minuit. 

C'est la deuxième fois qu'une telle marche, à l'initiative des familles de victimes, est organisée dans la capitale. La première grande manifestation contre les violences policières avait rassemblé en octobre 2015 entre 3.500 et 10.000 personnes selon les sources.