Paris Plages : la 16e édition sans sable mais avec baignade à la Villette

  • A
  • A
Paris Plages : la 16e édition sans sable mais avec baignade à la Villette
Du 8 juillet au 3 septembre prochain, les Parisiens pourront se baigner dans le bassin de la Villette. @ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Pour la 16e édition de Paris-Plages, la mairie de Paris a décidé d'ouvrir à la Villette trois bassins à la baignade à tous les Parisiens cet été. 

Des brasses dans l'eau tout l'été. Les amateurs de baignades urbaines pourront profiter du bassin de la Villette de juillet à début septembre à l’occasion de la 16e édition de Paris Plages, pour la première fois sans sable mais d'une durée et d'un périmètre élargis et sous "vigilance extrême" en matière de sécurité, a annoncé mercredi la mairie de Paris. 

Paris-Plages dure deux semaines de plus. Une édition particulière dans la continuité de la piétonnisation très polémique de la rive droite de la Seine. Paris Plages n'est donc "plus un événement. Mais nous avons voulu garder un événement festif, ludique et familial" pendant l'été, a indiqué devant la presse Bruno Julliard, premier adjoint de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, qui en présentait les "nouveautés". Cette très populaire manifestation, qui attire chaque année des dizaines de milliers de personnes, aura lieu du 8 juillet au 3 septembre, soit sur deux semaines de plus que les précédentes éditions.



Des plages de bois ou d'herbe, mais sans sable. Pour la première fois, trois bassins dont un pour les enfants, pourront accueillir, gratuitement, 300 personnes en même temps dans le bassin de la Villette, avec surveillance de maîtres-nageurs et contrôles quotidiens de la qualité de l'eau. Sur les berges de Seine rendues aux promeneurs depuis l'été dernier, des tables de pique-nique, des plages de bois ou d'herbe, une ludothèque, un atelier bricolage, des expositions en partenariat avec le Louvre et le musée Galliera, 52 palmiers et 352 transats, créeront un espace de détente.



Pour la première fois, Paris Plages sera sans sable, par "souci de modernité, aussi pour des raisons déontologiques", a indiqué Bruno Julliard. Le Conseil de Paris avait en effet dénoncé en mars dernier le partenariat avec le groupe Lafarge -qui offrait le sable- volontaire pour construire le mur anticlandestins de Donald Trump et accusé d'avoir indirectement financé le groupe Etat islamique en Syrie. Des activités sportives seront organisées sur le parvis de l'Hôtel de Ville aux couleurs de la candidature de la capitale aux jeux Olympiques de 2024 et dans deux stades de la capitale.

Garantir la sécurité des plagistes. En matière de sécurité, l'attentat survenu à Manchester lundi (22 morts, 59 blessés) "nous invite à poursuivre l'extrême vigilance qui nous anime, avec la préfecture de police", a indiqué l'adjoint au maire. Les dispositifs concernant spécifiquement Paris Plages ne sont pas encore fixés mais des réunions sont chaque semaine organisées avec les autorités pour être "certains de garantir cette sécurité". L'édition 2016 s'était ouverte sous haute surveillance le 20 juillet, quelques jours après l'attentat de Nice du 14 juillet (86 morts, plus de 400 blessés).