Ouragan Irma : la Guadeloupe passe en vigilance orange cyclone

  • A
  • A
Ouragan Irma : la Guadeloupe passe en vigilance orange cyclone
Dans la soirée lundi, Irma évoluait à environ 790 km à l'est des Petites Antilles.@ HO / NASA/GOES PROJECT / AFP
Partagez sur :

L'ouragan Irma se rapproche de l'archipel guadeloupéen et devrait se trouver à "proximité immédiate" de Saint-Martin et Saint-Barthélémy d'ici mercredi matin.

INFOGRAPHIE

La Guadeloupe est passée en vigilance météo orange cyclone, lundi à la mi-journée (heure de Guadeloupe), alors qu'Irma, ouragan de catégorie 4 sur 5 ("dangereux"), se rapproche des Petites Antilles. Lundi soir, Irma évoluait à environ 790 km à l'est des Petites Antilles et se déplaçait dans leur direction à une vitesse de 20 km par heure, selon Météo France Antilles-Guyane.

Passage de l'ouragan d'ici mercredi matin. À partir de mardi, "sa trajectoire devrait s'infléchir vers le Nord-Ouest", laissant présager un "passage de l'ouragan à proximité immédiate des îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélémy, ndlr) très tôt mercredi matin". Météo France Antilles-Guyane annonce "une houle de nord-est arrivant dès aujourd'hui (lundi) et s'amplifiant progressivement" et de "forts déferlements" sur les rivages exposés à partir de mardi après-midi.

001_S371U_preview

©SOPHIE RAMIS, PAUL DEFOSSEUX / AFP

Des pluies fréquentes et des rafales de vent. Des pluies "déjà fréquentes" devraient s'abattre sur l'archipel dès mardi, avec d'ici mercredi soir des cumuls potentiellement "très importants". "Des creux de 5 à 6 mètres" ainsi que "des vents moyens de 60 à 70 km/h et des rafales de l'ordre de 120 km/h" sont ensuite prévus pour la nuit de mardi à mercredi, précisent encore les prévisionnistes. La Grande-Terre devrait être plus concernée par les fortes rafales. 

Évacuation des habitants. Les habitants ont commencé à faire des provisions, et dans plusieurs grandes surfaces, les rayons de bouteilles d'eau sont vides. Les préfectures des îles concernées ont diffusé des communiqués indiquant les "consignes à la population" en cas de cyclone et "la liste des abris cycloniques". La préfecture de Guadeloupe indique sur son site que les habitations situées sur les côtes basses ou en bord de falaise ont été évacuées, en prévention de possibles inondations. Les personnes concernées sont relogées notamment dans des gymnases ou des abris mis à disposition par les communes.

Tandis que les administrations publiques ont fermé, il a été également demandé aux entreprises privées d'en faire de même "afin de laisser les routes dégagées pour la circulation des secours", précise la préfecture. La rentrée scolaire à Saint-Martin et Saint-Barthélémy a par ailleurs été reportée à jeudi.