Orages record en Ile-de-France : le métro retrouve son rythme

  • A
  • A
Orages record en Ile-de-France : le métro retrouve son rythme
@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur Paris dimanche soir ont provoqué la fermeture d'une quinzaine de stations de métro, en raison d'escaliers, de quais et de voies inondés.

Il est tombé sur Paris en une heure l'équivalent de trois semaines de pluie d'un mois de juillet : fortement perturbé par le déluge qui s'est abattu dimanche soir, le trafic du métro a repris à un rythme quasi normal lundi matin.

Une quinzaine de stations fermées. Un record de 49 millimètres d'eau a littéralement inondé la capitale, du jamais vu depuis les 47 millimètres tombés le 2 juillet 1995, selon Météo France. Au total, sur plusieurs heures, Paris a reçu 68 millimètres d'eau, ont précisé les services météorologiques. Ces soudaines pluies diluviennes, à partir de 21h30, ont notamment provoqué la fermeture d'une quinzaine de stations de métro durant tout ou partie de la soirée en raison d'escaliers, de quais et de voies inondés, et le trafic a dû être arrêté sur un tronçon de la ligne 2 entre les stations Barbès-Rochechouart et Père-Lachaise (nord de Paris).

Circulation "ralentie" sur le RER D. "Tout avait rouvert normalement ce matin (lundi) mais à la suite des nouvelles fortes pluies, nous avons fermé les stations Voltaire, quai de la Rapée et Maubert-Mutualité vers 8h. Le trafic est normal sur le reste du réseau", a déclaré une porte-parole de la RATP. Les stations Maubert-Mutalité et Voltaire étaient rouvertes public à 10h30, alors que le trafic avait repris dans un sens de circulation quai de la Rapée, a-t-on précisé. Dans le sud de Paris, la circulation sur le RER D était "ralentie" en raison d'un "incident de signalisation" à Melun (Seine-et-Marne) et des "conditions climatiques", annonçait la SNCF sur son site internet.