Orages : 14.500 foyers toujours privés d'électricité, fin de l'alerte orange

  • A
  • A
Orages : 14.500 foyers toujours privés d'électricité, fin de l'alerte orange
Enedis a envoyé 1.500 techniciens dans le grand Ouest afin de parer aux coupures. Image d'illustration.@ ERIC ESTRADE / AFP
Partagez sur :

Enedis, qui a envoyé sur le terrain 1.200 techniciens, a promis un retour à la normale jeudi dans la matinée.

Environ 14.500 foyers étaient toujours privés d'électricité mercredi soir à la suite des orages qui ont traversé le pays la nuit précédente, a-t-on appris auprès d'Enedis (ex-ERDF).

Retour à la normale jeudi matin. Ces pannes concernent 5.500 clients en Nouvelle Aquitaine, 6.500 en Pays de la Loire et 2.500 en Centre-Val de Loire. Enedis et ses partenaires ont déployé plus de 1.200 techniciens et 50 groupes électrogènes pour rétablir le courant dans les régions affectées. Enedis prévoit un retour à la normale jeudi dans la matinée. Jusqu'à 120.000 foyers ont été plongés dans le noir à la suite de cet épisode orageux, avait compté Enedis.

Vigilance levée. Jeudi, dans son bulletin de 5 heures, Météo France ne plaçait plus aucun département en vigilance orange orages ou pluie-inondations. Une alerte avait été maintenue dans trois départements du Sud-Est dans la nuit de mercredi à jeudi : le Var, les Alpes-de-Haute-Provence et les Alpes-Maritimes. Mardi, jusqu'à 19 départements avaient été placés en alerte orange par Météo France, qui a dénombré environ 70.000 impacts de foudre.

Les vignobles épargnés. Dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, premiers départements du Sud-Ouest touchés par l'épisode orageux mardi, les pompiers ont compté près d'une centaine d'interventions au total, principalement pour des chutes d'arbres, de tuiles ou de lignes électriques, des caves inondées, des départs de feux, sans caractère de gravité. En Lot-et-Garonne, les pompiers ont recensé deux blessés légers, atteints par des chutes de branches. En Gironde, les pompiers ont recensé environ 195 interventions. D'après les premières observations, le vignoble semble avoir été épargné par la grêle. En Dordogne, les pompiers ont réalisé une centaine d'interventions au total, pour des arbres sur la chaussée, des fils électriques tombés, ou des départs d'incendie dus à la foudre. Ils ont fait état de nombreuses coupures d'électricité. Les pompiers de l'Hérault, de Lozère et du Gard n'ont signalé aucune intervention significative en lien avec les orages en fin d'après-midi.