Oloron : une marche citoyenne récolte plus de 1.200 euros pour les réfugiés

  • A
  • A
Oloron : une marche citoyenne récolte plus de 1.200 euros pour les réfugiés
Le camp de Gurs a une tradition d'accueil de réfugiés (image d'illustration du camp)@ GAIZKA IROZ / AFP
Partagez sur :

Les habitants d'une petite commune ont organisé une marche citoyenne pour récolter des fonds à destination des migrants accueillis dans leur région.

Mille deux cents euros, c'est la somme récoltée par les quelque 120 personnes qui se sont rendues à Gurs, près d'Oloron, dans les Basses-Atlantiques, dimanche. En souvenir de leur tradition d'accueil, les habitants de ce petit village ont fait une marche citoyenne pour récolter des dons destinés à aider les migrants fraîchement arrivés dans la région, raconte Sud Ouest.

Une marche citoyenne comme une "évidence". Ce sont les Rotary clubs d'Oloron et de Lacq-Orthez qui ont lancé cette initiative. Bernard Roumilly, le président du Rotary club de Lacq-Orthez, a aussi expliqué que la tenue de cette marche en ce jour anniversaire des attentats de Paris était une "évidence". Le camp de Gurs avait déjà accueilli des réfugiés espagnols en 1939 avant que le régime de Vichy ne transforme le lieu d'accueil en camp de déportation de Juifs.  

Des dons pour améliorer le quotidien des réfugiés. À la fin de la journée, 1.200 euros ont été récoltés grâce aux dons des participants. Une somme qui sera doublée par les Rotary Clubs. Le chèque a été remis au président du club Pour (Piémont oloronais urgence réfugiés) qui se charge de l'accueil des réfugiés de l'oloronais. Les dons serviront à aider les migrants dans leurs démarches et à améliorer leur quotidien.

Ce geste a touché Ahmed, un Soudanais de 30 ans, arrivé avec onze autres personnes, le 26 octobre dernier. "Depuis que nous sommes accueillis à Oloron, tout le monde nous considère et nous invite comme si nous étions des habitants d'ici", a-t-il expliqué. "On se sent chez nous."