Nucléaire : l'avis de l'ASN sur la prolongation de certains réacteurs retardé

  • A
  • A
Nucléaire : l'avis de l'ASN sur la prolongation de certains réacteurs retardé
Cet avis qui concerne 34 réacteurs exploités par EDF devait être rendu en 2019. (Illustration)@ FABRICE COFFRINI / AFP
Partagez sur :

L'avis générique de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur la poursuite du fonctionnement des réacteurs de 900 mégawatt (MW) au-delà de quarante ans risque d'être reporté au-delà de 2019.

L'avis générique de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) sur une éventuelle extension de la durée d'activité des réacteurs nucléaires d'EDF au-delà des 40 années prévues sera repoussé au moins jusqu'à la mi-2020 a déclaré mardi une source à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

L'ASN a dit jusqu'ici qu'une revue "générique" portant sur le principe même d'une telle extension serait menée d'ici 2018 avant toute décision réacteur par réacteur. La source à l'IRSN a cependant ajouté que l'absence d'avis générique n'empêcherait pas l'ASN de rendre son avis sur l'extension ou non de l'activité du réacteur 1 de la centrale du Tricastin en 2019.

Un avis reporté à 2021 ? Cet avis qui concerne 34 réacteurs exploités par EDF devait être rendu en 2019, indiquait l'ASN cet été. L'examen de ce calendrier est actuellement "en cours", a indiqué mardi une porte-parole de l'ASN, sans vouloir donner plus de détails. La lettre spécialisée Enerpresse écrit mardi que l'avis est "reporté à 2021".