Notre-Dame-des-Landes : les collectivités demandent l'évacuation "immédiate" de la Zad

  • A
  • A
Notre-Dame-des-Landes : les collectivités demandent l'évacuation "immédiate" de la Zad
La cour administrative d'appel de Nantes a donné tort lundi aux opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

La cour administrative d'appel de Nantes ont validé lundi les arrêtés autorisant les travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Les collectivités locales réunies au sein du syndicat mixte aéroportuaire (SMA) du Grand Ouest ont demandé lundi à l'Etat l'évacuation "immédiate" de la Zad, après la validation par la cour administrative d'appel de Nantes des arrêtés autorisant les travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique. "Il appartient désormais au président de la République qui ne peut s'exonérer du choix des citoyens et des décisions de justice, d'évacuer la Zad immédiatement et de lancer, enfin, ce projet essentiel pour le Grand Ouest", écrit dans un communiqué le président du SMA, fédérant les 22 collectivités soutenant ce projet et les six le finançant, Bruno Retailleau, par ailleurs patron (LR) de la région des Pays de la Loire.

Rebondissement. La cour administrative d'appel de Nantes a donné tort lundi aux opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes en validant les arrêtés préfectoraux indispensables à la construction de cet équipement controversé.