Nord : un réfugié retrouvé mort dans une remorque

  • A
  • A
Nord : un réfugié retrouvé mort dans une remorque
La "jungle" où survivent les réfugiés à Calais.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Un réfugié d'une trentaine d'années a été retrouvé mort, dans la banlieue de Dunkerque, dans la remorque d'un poids lourd, dans laquelle il s'était caché pour atteindre l'Angleterre.

Un réfugié d'une trentaine d'années a été trouvé mort lundi dans la remorque d'un poids lourd à Grande-Synthe, en banlieue de Dunkerque, dans le Nord, a-t-on appris auprès de la préfecture et des pompiers.

Dix-neufs réfugiés morts en route pour l'Angleterre depuis juin. "Le migrant, qui serait d'origine afghane, aurait sorti sa tête de la bâche de la remorque sur l'autoroute et sa tête aurait heurté un objet non identifié", ont indiqué les pompiers, qui affirment que le jeune homme a succombé "des suites de ses blessures". Le chauffeur du poids lourd s'était garé sur une aire de repos de l'autoroute A16, à Grande-Synthe, après avoir entendu du bruit provenant de sa remorque, et a alerté la police. Le décès du réfugié a été constaté aux alentours de 8h15 par les secours, a indiqué la préfecture du Nord. Selon deux autres migrants trouvés indemnes dans la remorque, la victime aurait mis la tête au déhors pour s'assurer de la destination du camion, a relaté la préfecture du Nord. 

Depuis fin juin, 19 migrants sont morts dans la région en essayant de rallier l'Angleterre. Environ 2.600 migrants vivent dans un bidonville à Grande-Synthe, en bordure d'autoroute, dans des conditions très précaires. 4.000 à 6.000 exilés, selon les sources, habitent la "Jungle" de Calais.