Nadine Trintignant "trouve dégueulasse que Cantat aille sur scène"

  • A
  • A
Nadine Trintignant "trouve dégueulasse que Cantat aille sur scène"
Nadine Trintignant estime que Bertrand Cantat n'a "aucun droit de se produire sur scène". @ Capture d'écran Stupéfiant! / France 2
Partagez sur :

Nadine Trintignant estime que Bertrand Cantat, qui a battu sa fille à mort en 2003, n'a "aucun droit à se produire sur scène", alors que le chanteur entame une tournée.

"Je trouve honteux, indécent, dégueulasse qu'il [Bertrand Cantat] aille sur scène", a déclaré sans ambages la réalisatrice Nadine Trintignant, mère de Marie morte sous les coups du chanteur, lundi soir dans l'émission Stupéfiant! de France 2

"Comment ose-t-il ?". Alors que l'ancien chanteur du groupe Noir Désir, Bertrand Cantat entame sa première tournée en solo, Nadine Trintignant s'est indignée qu'il en appelle à un droit à la réinsertion. Le chanteur a purgé une peine de quatre ans de prison (après avoir été condamné à huit ans) pour avoir battu à mort sa compagne Marie Trintignant en 2003. "Comment se fait-il qu'un homme dont on sait qu'il a tué, comment ose-t-il ? Je trouve honteux, indécent, dégueulasse qu'il aille sur scène", a jugé Nadine Trintignant.



Que font les spectateurs "du sang, des coups, des larmes" ? La mère de la victime s'interroge sur les raisons qui poussent le public de Bertrand Cantat à se rendre à ses concerts. "Je me demande ce que les gens qui vont à ses concerts font du sang, des coups, des larmes... Je m'étonne, mais je n'ai pas à juger. Par contre, j'apprécie énormément les maires qui ont refusé qu'un meurtrier vienne dans leur ville." Une semaine plus tôt, l'Ardèche Aluna Festival a retiré l'ex-leader de Noir Désir de sa programmation face aux "manifestations et désistements de certains festivaliers et mécènes".

"Aucun droit de se produire sur scène". La réalisatrice estime qu'un chanteur n'a pas le droit de reprendre ce travail sous le feu des projecteurs, bien qu'il ait purgé sa peine. "Pas dans ce travail-là, parce qu'il a tué ! S'il veut se réaliser en tant qu'artiste, il peut écrire pour des chanteurs qui eux, n'ont pas tué et ils sont plus nombreux Dieu merci." "Il va se faire applaudir après avoir tué ? Cela n'a jamais existé", affirme-elle après avoir précisé qu'elle avait recherché une situation similaire jusqu'au Moyen-Âge. Bertrand Cantat n'a "aucun droit de se reproduire sur scène", juge Marie Trintignant.

Pas de Bertrand Cantat dans des festivals. Quelques heures avant la diffusion de cette interview déjà enregistrée, Bertrand Cantat avait annoncé qu'il renonçait à se produire sur les scènes des festivals pour "mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs". En revanche, il maintient ses autres dates dont deux à Paris en mai prochain.