Must-go zones : le pied de nez de Paris à Fox News

  • A
  • A
Must-go zones : le pied de nez de Paris à Fox News
Partagez sur :

CONTRE-ATTAQUE  - Anne Hidalgo entend faire des quartiers populaires de la capitale des "we go zones". 

Exit les no-go-zones, place aux must-go zones. La polémique déclenchée par Fox News sur les no-go zones de la capitale - ces quartiers où l'on ne pouvait soit disant pas mettre les pieds - a donné des idées à la mairie de Paris : en présentant lundi, lors du conseil de Paris, un plan de 30 mesures pour valoriser une vingtaine de quartiers "populaires" de la capitale… Anne Hidalgo a ainsi déclaré vouloir en faire des "we must go zones" littéralement des endroits où il faut absolument aller.

Un vrai plan… Dans le cadre du nouveau contrat de ville signé par l'Etat et la mairie lundi, un plan de 30 mesures a été soumis par Anne Hidalgo pour la période 2015-2020. Vingt quartiers populaires de huit arrondissements de Paris ont été ciblés pour recevoir des moyens supplémentaires destinés à améliorer l'insertion des populations les plus fragiles. La ville continuera donc à injecter 26 millions d’euros par an dans ces quartiers "populaires" jusqu’en 2020.

…et un beau coup de com'. Ce contrat de ville présenté lundi est moins une nouveauté qu'une continuité : il fait suite à l’ancien "contrat urbain de cohésion sociale" qui avait des objectifs similaires sur la période 2007-2014. Mais en rebondissant sur la polémique déclenchée par Fox News, la mairie de Paris s'offre une jolie publicité. Anne Hidalgo a d'ailleurs tweeté lundi une carte de Paris avec des smileys sur les quartiers appelés à devenir des "must-go zones".



Après la plainte, l'humour. Il y a quelques semaines, la chaîne américaine avait assuré que la capitale abritait des "no-go zones", des zones "interdites" où s'appliquerait la charia. La mairie de Paris avait alors décidé de porter plainte contre X devant le tribunal de grande instance de Paris. En jouant à présent la carte de l'humour, Paris cloue joliment le bec à Fox News... qui avait présenté ses excuses après le tollé suscité. 

>> VOIR AUSSI - Fox News présente ses excuses du bout des lèvres

>> LIRE AUSSI : Quand Fox News compare Paris à… Bagdad