Muriel Robin offensée par les nouvelles publicités d'Yves Saint Laurent : "c'est une insulte"

  • A
  • A
Partagez sur :

Invitée mercredi, sur Europe 1, la comédienne Muriel Robin s'est dite profondément choquée par les publicités controversées d'Yves Saint Laurent mettant en scène des femmes dans des positions suggestives.

INTERVIEW

"On a l'impression d'être à l'intérieur d'un magazine porno. C'est insupportable. C'est allé trop loin. C'est une insulte". Invitée sur Europe 1 à l'occasion de la sortie d'un documentaire Muriel Robin sur la terre des bonobos, diffusé mercredi sur France 3, Muriel Robin s'est dite outrée par la campagne de pub lancée il y a quelques jours par Yves Saint Laurent.

Deux visuels, visibles à Paris, font polémique. Sur l'une, une femme apparaît jambes écartées, en talons et collants résilles. Sur l'autre, une jeune femme très amaigrie, sur talons aiguilles et patins à roulettes, est penchée sur un tabouret dans une position jugée explicite. L'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) a jugé "dégradantes" ces affiches. Mardi, elle a sommé la maison de haute-couture de les retirer.

"Cela devrait être interdit". "Si l'on avait les mêmes positions avec un homme noir il y aurait un tollé général, mais ce sont des femmes blanches. On ne peut pas mettre des femmes avec les cuisses écartées, les fesses offertes même avec l'élégance de Saint Laurent. Cela devrait être interdit", ajoute Muriel Robin.