Moins de prévention bucco-dentaire à l'école

  • A
  • A
Moins de prévention bucco-dentaire à l'école
@ MAXPPP
Partagez sur :

SANTÉ - Le budget alloué à la prévention bucco-dentaire en milieu scolaire est supprimé depuis la rentrée. 250.000 enfants en avaient pourtant bénéficié en 2013.

Certains parents ne le savent pas toujours. Tous les trois ans, les enfants âgés de 6 à 18 ans, ont droit à un examen bucco-dentaire gratuit chez le dentiste. Mis en place depuis 2007, le programme M'T dents prévoit qu'un courrier soit envoyé par l'Assurance maladie au domicile des parents. Une lettre qui, souvent, reste sans réponse pour les enfants issus de milieu défavorisés. "Certains parents pensent que cette visite chez le dentiste n'est pas prise en charge à 100%", explique-t-on à l’Union Française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD), contactée par Europe 1. Et faute de moyens financiers, les familles précaires renoncent souvent aux soins dentaires.

L'école comme relais. Pour mieux informer les enfants mais aussi leurs parents, des actions de prévention et de sensibilisation étaient menées depuis 2007 partout en France dans les écoles primaires et collèges. "L'Assurance maladie ciblait des zones périurbaines et rurales, considérées comme défavorisées, et les dentistes venaient dans les écoles pour rappeler notamment la gratuité de cet examen", indique le docteur Perrier, secrétaire général de l’Union Française pour la santé bucco-dentaire, joint par Europe 1.

Un programme efficace. Une politique de prévention, visant à réduire les inégalités sociales d'accès aux soins, qui avait fait ses preuves. Elle a en effet permis de diviser par trois le nombre de caries chez les enfants de 12 ans entre 1987 et 2006. "On a obtenu 70 à 80% de bons résultats sur le suivi bucco-dentaire", ajoute le docteur Perrier. Là où les parents pouvaient être défaillants, l'école jouait son rôle.

Des actions d'accompagnement limitées. C'est donc avec stupeur que l'association a appris le non renouvellement de ce programme inscrit dans le cadre de M'T dents. Le budget alloué à ces actions de prévention menées en milieu scolaire a disparu de la nouvelle convention d'objection et de gestion (COG) 2014-2017 signé entre l'État et l'Assurance maladie. De 2,3 millions d'euros, le budget est passé à 0.

Plus que 20.000 enfants. Alors que 250.000 enfants ont pu bénéficier de ce programme en 2013, ils ne seront que 20.000 à pouvoir en profiter en 2014. Car l'Assurance maladie a décidé de recentrer ces actions de prévention uniquement dans une dizaine de classes situées en ZEP dans chaque département.