Minute de silence à Nice : "des moyens exceptionnels supplémentaires" engagés

  • A
  • A
Minute de silence à Nice : "des moyens exceptionnels supplémentaires" engagés
La Promenade des Anglais @ AFP
Partagez sur :

La Promenade des Anglais sera plongée dans le silence lundi à midi. Une minute de silence sous haute vigilance en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet. 

Des "moyens exceptionnels supplémentaires" vont être mobilisés lundi pour sécuriser le lieu où sera observée une minute de silence sur la Promenade des Anglais à la mémoire des victimes de l'attentat du 14 juillet, a indiqué dimanche à l'AFP Christian Estrosi, premier adjoint au maire de Nice. La minute de silence, comme partout ailleurs en France, aura lieu à midi, au monument du centenaire, sur la Promenade des Anglais.

Un dispositif exceptionnel. Selon l'élu Les Républicains qui s'exprimait à l'issue d'une réunion avec le préfet des Alpes-Maritimes, ces moyens "supplémentaires" - policiers, gendarmes et militaires - seront en outre renforcés par "86 personnels de la police municipale, conformément à ce qui m'a été demandé par le préfet, pour assurer la circulation et la sécurité du théâtre de verdure", dans les jardins Albert-1er, qui débouchent directement sur la célèbre Promenade et notamment là où le camion du tueur a arrêté sa course meurtrière, après avoir fauché des centaines de personnes et tué 84 d'entre elles. "Nous fournirons également du matériel de barriérage métallique pour éviter les chutes de personnes sur la plage" en contrebas, a-t-il précisé.

"Pour le reste, il nous a été dit que la mobilisation serait nettement renforcée par rapport au 14-juillet, avec la mise en place de véhicules de la police nationale pour empêcher l'intrusion de tout véhicule sur le trottoir ou la chaussée, ce qui est un dispositif nouveau", selon Christian Estrosi.

La promenade des Anglais rouvrira lundi. Le président de la métropole niçoise avait fustigé la veille les mesures de sécurité prises par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qu'il jugeait insuffisantes. "La police nationale était présente et très présente sur la Promenade des Anglais" le soir des festivités de la Fête nationale, lui avait rétorqué Bernard Cazeneuve, en soulignant que ces manifestations avaient été "préparées en très étroite liaison avec la ville de Nice". La portion de la chaussée sud de la Promenade des Anglais encore fermée dimanche ne sera rouverte à la circulation qu'à l'issue de cette minute de silence, selon la mairie.