"Métro circulant portes ouvertes" : la RATP enquête sur la vidéo

  • A
  • A
"Métro circulant portes ouvertes" : la RATP enquête sur la vidéo
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

La RATP enquête après la publication, il y a deux semaines sur Youtube, d'une vidéo montrant un métro parisien circulant portes ouvertes. 

C’est une vidéo pour le moins éloquente postée sur Youtube, il y a deux semaines, et qui cumulait mercredi près de 35.000 vues. On y voit une rame de métro circuler fenêtres grandes ouvertes sans que cela ait l’air de gêner les passagers. La RATP a depuis décidé d’ouvrir une enquête.

>> La vidéo qui fait le buzz depuis 24 heures : 



La ligne 10 ? Cette vidéo a été mise en ligne le 31 mars dernier par un utilisateur, un certain  "Le Traineau", qui n’a pas donné suite à notre demande d’interview. Ce dernier a simplement indiqué en dessous de la vidéo : "pas d’accident mais assez impressionnant (ligne 10)". Difficile de le vérifier. On sait seulement que la ligne 10, qui relie Austerlitz à Pont-de-Saint-Cloud, est la moins fréquentée du réseau et celle qui est dotée du matériel roulant le plus ancien. Les rames ont été mises en service en 1967.

La RATP enquête. Contactée par Europe 1, la RATP confirme qu’une enquête a bien été ouverte. "Nous attendons le retour du service exploitant", explique-t-on, sans préciser si c’est bien la ligne 10 qui est concernée. Mais selon Le Parisien, la RATP aurait déjà retrouvé la trace de l’incident, enregistré sur "boîte noire" et localisé entre les stations Ségur et La Motte-Picquet.  

Un fake ? Dans les commentaires postés en dessous de la vidéo, certains internautes suggèrent que cette vidéo serait un montage. Ils évoquent notamment l’absence de vent dans les cheveux des voyageurs alors que les portes sont grandes ouvertes. A ce stade, il est impossible de balayer cette hypothèse même si elle n’est pas la plus crédible.

Nous avons fait voir ses images à une société spécialisée dans le montage vidéo. Selon elle, il est impossible de dire par un simple visionnage si c’est un fake mais "si c'est le cas, il est alors extrêmement bien fait". "Il n’y a rien de grossier, pas d’incohérence dans les portes qui s’ouvrent et l’absence de vent n’est pas surprenante du fait du mur", souligne-t-on.

>> LIRE AUSSI - A Paris, les tarifs du métro et du RER vont augmenter 

>> LIRE AUSSI - Une campagne féministe pour que les femmes se réapproprient le métro