Météo : un début mai aussi atypique qu'en 1945

  • A
  • A
Météo : un début mai aussi atypique qu'en 1945
La météo estivale de ce 8 mai rappelle celle d'il y a 73 ans, en 1945.@ GERARD JULIEN / AFP
Partagez sur :

Le défilé du 8-Mai sur les Champs-Elysées aura lieu sous un grand soleil, qui rappellera celui qu'ont connu les Parisiens il y a 73 ans, après un début du mois humide et frais.

Il y a une semaine, une grande partie de la France grelottait et s'abritait sous des parapluies. La Normandie se réveillait même sous un manteau neigeux, aussi inhabituel qu'imprévu. Pour ce premier pont de la semaine, le temps est estival. A Paris, nous sommes passés de 7 à 28 degrés entre le 1er et le 8 mai, nous avons donc gagné 21 degrés en six jours ! Un scénario que nous avons déjà vécu... en 1945, selon Météo France.

Le 1er mai 1945 au matin, Météo France relevait 6 cm de neige dans la capitale. Une semaine après, alors que l'Allemagne capitulait, il faisait 29 degrés à Paris. Puis la chaleur s’est poursuivie jusqu’au 12 mai 1945 avec 30,2 degrés ! Cette année, cette période de chaleur excessive prendra fin plus tôt : à partir de mercredi de l’air océanique moins chaud et plus humide prendra le dessus et repoussera l’anticyclone responsable du beau temps.

Nous allons donc vers un temps plus instable et moins chaud. Et le week-end prochain nous repasserons en dessous des valeurs de saison.