L'été 2017 chaud va être chaud !

  • A
  • A
L'été 2017 chaud va être chaud !
Météo-France prédit un été très chaud sur toute la France.@ AFP
Partagez sur :

La chaleur de ces derniers jours est l'avant-goût d'un été qui sera très chaud, selon les prévisions de Météo-France.

L'été s'annonce chaud, a indiqué mercredi Météo-France, après les températures record de la fin mai qui ont accentué la sécheresse des sols, surtout dans le Nord-Est et en Corse.

"Signal chaud". "Le signal chaud est prédominant pour cet été" sur l'ouest et le nord de l'Europe ainsi qu'autour du bassin méditerranéen, a précisé Jean-Michel Soubeyroux, de la direction de la climatologie de Météo-France.

En revanche, ces prévisions saisonnières ne donnent aucune indication sur les pluies ni sur d'éventuels épisodes de canicule à attendre.

Les précipitations difficiles à prévoir. Les précipitations estivales, qui prennent généralement des formes orageuses, restent de fait difficiles à prévoir à moyen terme. Seule la région de la Turquie montre des signes particuliers, avec un "scénario sec probable". Dans l'immédiat, Météo-France prévoit le retour de précipitations en France pour la fin de la semaine.

Les Hauts-de-France et le Grand Est pourraient avoir besoin de précipitations. "Les précipitations des prochaines semaines seront déterminantes pour les Hauts-de-France et le Grand Est, afin d'éviter une aggravation de la sécheresse sur ces régions", souligne l'organisme de prévision.

"La sécheresse des sols est forte dans les Ardennes, en Lorraine, voire exceptionnelle en Corse" où la pluie a été quasi absente depuis début mars, souligne le prévisionniste Étienne Kapikian.

Un déficit de pluviométrie de 30 % sur les six derniers mois. L'Hexagone a connu un déficit pluviométrique proche de 30% sur les six derniers mois. Les pluies début mai ont apporté un peu de répit, mais à partir du 20 mai, le thermomètre a grimpé pour atteindre des records.

La sécheresse des sols reste cependant moins sévère et aussi plus localisée qu'au printemps 2011, où tout le pays avait été concerné.