Mère Teresa a été déclarée sainte par le pape François

  • A
  • A
Mère Teresa a été déclarée sainte par le pape François
@ RAVI RAVEENDRAN / AFP
Partagez sur :

Celle qui avait consacré sa vie aux pauvres a été canonisée par le souverain pontife, dimanche.

Le décret de canonisation a été signé dimanche matin. Mère Teresa a donc officiellement été déclarée sainte par le pape François lors d'une messe célébrée sur la place Saint-Pierre de Rome, devant quelque 100.000 fidèles. "Nous déclarons la bienheureuse Teresa de Calcutta sainte et nous l'inscrivons parmi les saints, en décrétant qu'elle soit vénérée en tant que telle par toute l'Eglise", a déclaré le pape François, en prononçant la "formule de canonisation" rituelle. Le jour de sa fête dans le calendrier catholique des saints a été fixée au 5 septembre, jour anniversaire de la mort de Mère Teresa, décédé en 1997.

Un déjeuner géant. A l'issue de la cérémonie, le pape offrira un déjeuner à 1.500 personnes sans ressources, dont s'occupent notamment les soeurs des Missionnaires de la Charité, la congrégation fondée par Mère Teresa. Elles ont été acheminées de toute l'Italie pour participer à la canonisation avant de s'attabler autour de pizzas napolitaines servies par 250 soeurs et 50 frères de la congrégation. Sur la façade de la basilique Saint-Pierre, un portrait géant de Mère Teresa trônait dimanche, sous un ciel bleu et un soleil d'été. Quelque 100.000 personnes ont reçu un sésame pour vivre cet événement sur la place Saint-Pierre remplie à craquer, accueillant sous les applaudissements l'annonce de la canonisation.

Une vie dédiée aux pauvres. Née en 1910 dans une famille albanaise en Macédoine, Mère Teresa avait fondé sa propre congrégation en 1950, les Missionnaires de la charité, avant de dédier sa vie aux pauvres, aux malades et aux mourants pendant plus de 40 ans. La religieuse à la frêle silhouette avait notamment officié en Inde. Décédée en 1997, elle avait été béatifiée en 2003 par le pape Jean Paul II, dont elle était très proche. La cérémonie avait alors rassemblé 300.000 fidèles autour de la place Saint-Pierre.