Marseille : un vaste trafic de faux permis bateau démantelé

  • A
  • A
Marseille : un vaste trafic de faux permis bateau démantelé
Partagez sur :

6.000 faux permis bateau auraient été illégalement délivrés en trois ans par la direction régionale des affaires maritimes.

Entre 500 et 1.500 euros pour un faux permis bateau. La gendarmerie de Toulon a démantelé mardi un vaste trafic de faux permis bateau. Entre 2004 et 2007, 6.000 licences ont été délivrées frauduleusement par la direction régionale des affaires maritimes.

Pour se procurer le faux document, il suffisait simplement de se rendre dans des bars sur le vieux port de Marseille, à La Pointe Rouge, à L'Estaque et sur la Canebière. Les intermédiaires n’étaient pas compliqués à trouver car ils faisaient eux- mêmes du racolage. Ils fournissaient alors le permis directement ou alors ils inscrivaient les candidats aux examens mais ces derniers ne s’y présentaient jamais.

Parmi les clients épinglés par la gendarmerie de Toulon, "Monsieur tout le monde" mais aussi quelques personnes connues : des artistes de cinéma, des chanteurs, des présentateurs de télé et des joueurs de foot.

Les deux ans d’enquête ont débouchées sur douze mises en examen dont un officier de la marine marchande, "très influent dans les milieux maritimes de Marseille", un examinateur et un responsable d'un centre d'examen. Parmi ces personnes, le cadre des affaires maritimes a déjà purgé huit mois de détention provisoire et trois autres, dont l'officier de la marine marchande, six mois.

Sur les 6.000 faux permis, 600 seulement ont été retirés. Pour les autres, ce sera plus difficile en raison des lourdeurs administratives.