Maltraitance en maison de retraite : une infirmière raconte

  • A
  • A
Maltraitance en maison de retraite : une infirmière raconte
Partagez sur :

Une infirmière qui a travaillé un mois et demi dans la résidence où des mauvais traitements ont été découverts.

L’infirmière n’est restée qu’un mois et demi en service à la maison de retraite "Les Colombes", à Bayonne. Mais elle a eu le temps d'observer "un comportement pas du tout professionnel et pas du tout adapté par rapport à l’état de santé des patients".

Ecoutez le témoignage de cette infirmière, recueilli par Marie Peyraube :

Son attitude circonspecte à l'égard des "soins" pratiqués au sein de la résidence pourrait être selon elle à l'origine de son départ. Elle raconte avoir eu le sentiment d'être "fliquée" par ses collègues : "Je restais rarement seul, explique-t-elle. Ce n’est pas un hasard si au bout d’un mois et demi on m’a demandé de partir. Ils avaient très bien compris que je n’adhèrerais pas à leur système de soins."

La gérante de la résidence "Les Colombes" a été placée lundi en garde à vue. De "graves actes de maltraitance" ont été découverts au sein de son établissement. A l'intérieur de la maison de retraite, la police aurait découvert des personnes âgées "attachées dans leur lit au milieu d'excréments" et même des victimes de "violences physiques".

> Des résidents maltraités dans une maison de retraite