Macron soutient la candidature de la baguette au patrimoine de l'Unesco

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Emmanuel Macron a reçu vendredi à l'Élysée le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française pour évoquer l'inscription de la baguette au patrimoine immatériel de l'Unesco.

INFO EUROPE 1

Et si la baguette entrait au patrimoine mondial de l'Unesco ? C'est en tout cas la volonté de Dominique Anract, le président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française, qui a été reçu vendredi après-midi par Emmanuel Macron, à l'Élysée pour la traditionnelle galette des rois. Et le chef de l'État lui apporte un soutien total. "La France est devenue un pays d'excellence dans le pain, la baguette est enviée dans le monde entier. Il faut en préserver l'excellence et le savoir-faire", argumente le président au micro d'Europe 1. "C'est pour cette raison qu'il faut l'inscrire au patrimoine. L'inscrire, ce n'est pas simplement inscrire le nom de la baguette, c'est inscrire des ingrédients, un savoir-faire, un tour de main."

"La baguette fait partie de l'humanité depuis le début". Après tout, la baguette est un élément constitutif du patrimoine culturel français. Et d'autres aliments ont déjà eu l'honneur d'être inscrit au patrimoine immatériel de l'Unesco. "Je connais nos boulangers, ils ont vu que les Napolitains ont réussi à classer leur pizza au patrimoine mondial de l'Unesco, donc ils se disent : 'pourquoi pas la baguette ?'. Et ils ont raison", soutient Emmanuel Macron. Et le président de disserter sur les vertus de la baguette tradition : "Les Français et le pain, c'est une histoire particulière. La baguette, c'est le quotidien le matin, le midi et le soir. Il n'y a pas d’histoire de religion, tout le monde en a chez soi. Ça fait partie de l'humanité depuis le début."