Lyon : deux contrôleurs agressés, le trafic TER très perturbé

  • A
  • A
Lyon : deux contrôleurs agressés, le trafic TER très perturbé
@ JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Partagez sur :

DÉPART DE VACANCES COMPLIQUÉ - Les cheminots ont décidé de faire usage de leur droit de retrait. Entre 6 à 7 TER sur 10 sont supprimés.

L’INFO. Samedi, les habitants de la zone A sont en vacances. Et, mauvaise nouvelle pour eux, ce week-end du 7 et 8 février, le trafic TER devrait être fortement perturbé en région Rhône-Alpes. Entre 6 à 7 TER sur 10 sont en effet supprimés. La raison ? Deux contrôleurs ont été violemment agressés vendredi soir sur la ligne Lyon-Grenoble. Et certains contrôleurs ont décidé de faire valoir leur droit de retrait dès ce samedi matin.

>> LIRE AUSSI - Trafic : la route vers Isola 2000 coupée

"L’un des cheminots aurait le nez cassé". Vendredi soir, vers 20 heures, deux contrôleurs de la SNCF ont été agressés entre Rives et Moirans sur un TER de la ligne Lyon-Grenoble, alors que trois hommes alcoolisés fumaient dans le train et importunaient des passagers. Selon la CGT, "l’un des cheminots aurait le nez cassé et plusieurs lésions, l’autre aurait des côtes cassées". L'un des deux contrôleurs été frappé avec au visage avec une bouteille, tandis que son collègue était frappé aux côtes. Le premier a été hospitalisé avec de nombreux points de suture à l'arcade sourcilière et au nez, tandis que le second s'est vu prescrire 8 jours d'ITT, a précisé la SNCF. Dans un communiqué, le syndicat ajoute : "les contrôleurs des régions de Lyon et de Chambéry ont donc décidé de faire usage de leur droit de retrait depuis ce matin à 5h". Les trois agresseurs étaient toujours en fuite et activement recherchés samedi.

Ce mouvement intervient en plein départ de vacances et d’après la SNCF, ces perturbations pourraient durer jusqu’en début d’après-midi. Et si des cars de substitution sont prévus, la SNCF conseille aux voyageurs de différer leurs déplacements ou de choisir un autre mode de transport.